VIDÉO. Les travaux de la fontaine aux 160 jets d'eau ont débuté place de la Comédie à Montpellier

durée de la vidéo : 00h01mn51s
La 2e tranche de travaux a débuté sur la Comédie à Montpellier. Désormais, les ouvriers travaillent sur le prolongement de la place, sur l'Esplanade Charles de Gaulle vers le Corum. La perspective est dégagée et le mur d'eau est en phase de fabrication. ©FTV

La 2e tranche de travaux a débuté sur la Comédie à Montpellier. Désormais, les ouvriers travaillent au prolongement de la place, sur l'Esplanade Charles de Gaulle vers le Corum. La perspective est dégagée et le mur d'eau est en phase de fabrication.

Suivez la ligne… Ou plutôt les tuyaux !

Avec un peu d’imagination, vous pouvez déjà visualiser la future ligne d’eau de 100 mètres de long sur l’Esplanade Charles de Gaulle.

Mais pour comprendre le rendu, c’est mieux avec l’image de synthèse.

Un mur et des lignes d'eau sur 100 mètres

Les anciennes fontaines vont être détruites et la perspective sera ouverte sur 500 mètres comme autrefois.

L'Esplanade va être équipée d'une nouvelle fontaine, cinq fois plus importante que la précédente, sous forme de 160 jets d'eau. Mais elle consommera 40% d'eau en moins. Et il y aura aussi des effets ludiques.

Laurent Nison, adjoint délégué aux grands travaux et à l'embellissement de la ville

Pour en profiter, il faudra attendre l’été 2025. Selon les études, les passants gagneront de 2 à 7 degrés de sensation de fraîcheur. Et 6.000m2 de terrain seront rendus de nouveau perméables grâce à des plantations entre les platanes.

La végétalisation progresse déjà

Place de la Comédie, en revanche, cette photo est la réalité et pas une image d’ordinateur. Le réaménagement est quasi terminé. Des plantes aromatiques ont été plantées tout comme huit ormes et le lieu a été rendu aux piétons fin décembre.

Le nouveau banc en pierre fait l’unanimité pour se reposer.

"C'est sympa, on peut s'asseoir, papoter, il y a de la verdure. C'est ce qui manquait à la Comédie" se réjouit une jeune femme. Un homme renchérit : "les herbes aromatiques, c'est bien, pour le reste ce n’est pas très très différent, j'attends de voir l'Esplanade...".

Du changement certes mais pour revenir à l’esprit très XIXe de l’Esplanade.

Coût de la totalité des travaux, 50 millions d’euros. À ce tarif, cela devrait se voir.

Écrit avec D. Clerc.