• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Palavas : après un long combat, l'hôtel cinq étoiles Palace Plage ouvre enfin ses portes

L'hôtel cinq étoiles dont le projet a débuté en 2011 a partiellement ouvert ses portes le 24 juillet 2018. L'épilogue d'un long combat. / © F3 LR
L'hôtel cinq étoiles dont le projet a débuté en 2011 a partiellement ouvert ses portes le 24 juillet 2018. L'épilogue d'un long combat. / © F3 LR

Après un long combat administratif, l'hôtel de luxe Palace Plage a ouvert ses portes mardi. Le premier cinq étoiles de l'histoire de Palavas-les-Flots répond à une nouvelle demande et entend s'installer durablement dans le paysage hôtelier.

Par Walid Kachour

Après 18 mois de silence radio tout est enfin, ou presque, rentré dans l'ordre.

Sorti de terre en 2016, l'établissement des frères Costes a accueilli ses premiers clients désireux de s'offrir une prestation de qualité, face à la mer. L'arrivée d'une nouvelle clientèle plus aisée traduit le phénomène de "gentrification" de la ville.

Situé sur la commune de Palavas, l'hôtel est l'unique établissement haut de gamme les pieds dans l'eau du littoral héraultais.


Nous sommes une station populaire mais tout le monde se côtoie, du banquier à l'ouvrier. Tout le monde est heureux de vivre ensemble. C'est ce qui fait le charme de la ville. Nous avons de très beaux hôtels deux, trois ou quatre étoiles mais il nous fallait un palace comme celui-là pour compléter l'offre" sourit le maire Christian Jeanjean.


Cependant, tout n'est pas ouvert. La balnéothérapie et le restaurant haut de gamme sont encore en cours d'élaboration. Les premiers clients se "consoleront" avec la piscine et les 70 chambres dont les prix oscillent entre 200 (côté cour) et 500 euros (côté mer) la nuit. A terme, des suites d'environ 140 m2 seront disponibles.


La fin d'une longue lutte administrative


Un retard expliqué par un long feuilleton administratif. L'hôtel était en effet installé à cheval entre les communes de Palavas et Carnon. Un premier appel d'offre pour l'obtention de la concession des plages a fait retarder le projet.

Après un recours déposé devant le préfet, une seconde chance s'est présentée et les deux entrepreneurs ne l'ont pas laissé passer. Leur bébé de sept ans a pu naître et enfin ouvrir ses portes. Un projet évalué à hauteur de 30 millions d'euros.

L'hôtel emploiera une quarantaine de salariés et devrait être définitivement terminé cet automne. 

Sur le même sujet

Lagune de Thau : les huîtres n'étaient pas contaminées à la salmonelle

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer