• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Palavas : le club des mini-sauveteurs forme les enfants au secourisme

Palavas - les enfants sont sensibilisés sur les dangers de la mer - juillet 2019 / © FR LR
Palavas - les enfants sont sensibilisés sur les dangers de la mer - juillet 2019 / © FR LR

À Palavas-les-Flots, pendant la saison estivale, un centre de formation au sauvetage organise des stages pour initier les enfants aux gestes de premier secours. Pendant 5 matinées, ces mini-sauveteurs âgés de 5 à 13 ans sont sensibilisés aux dangers de la mer.

Par Camille Nowak

Armés de leur bouée tube, les mini-sauveteurs du jour s’entraînent à porter secours à une personne en détresse. Si l’exercice se déroule encore avec quelques maladresses, les enfants sont réceptifs aux gestes enseignés par les sauveteurs professionnels.

Répartis en trois groupes, ils sont formés ce jour-là à la position latérale de sécurité, la PLS. Le stage est organisé par un centre de formation au sauvetage situé à Palavas-les-Flots. Il se tient de 9h30 à 12h pendant 5 jours.
 

Des gestes qui sauvent la vie


Durant la matinée, les enfants enchaînent les exercices. Des temps de parole sont également organisés avec les sauveteurs qui leurs donnent les clés pour réagir face à une situation d’urgence. Maxime Ledun, sauveteur, rappelle l’importance de ces gestes :
 

Ces enfants c’est eux qui vont crier pour nous appeler au secours. Quand on est trois sauveteurs, on se dit, les enfants ce sont nos quatrièmes sauveteurs. Si on leur inculque rapidement ces petits signes de détresse, ils les repèrent et peuvent appeler au secours.

 
 

Prévenir les risques de noyade


En France, la noyade est la première cause de mortalité par accident chez les moins de 15 ans. Alors pour les parents, il devient primordial de prévenir ces risques :
 

C’est aujourd’hui indispensable de former les enfants à bien apprendre à nager et à être à l’aise dans l’eau, c’est le but de ce stage en plus des premiers secours. Si elle tombe dans l’eau, elle sait au moins revenir à la surface et revenir au bord. Malheureusement en été, il y a trop de mauvaises nouvelles.


L’Occitanie est la seconde région de France à être la plus touchée par les noyades. En 2018, plus de 200 personnes sont décédées pendant la période estivale.
 

Sur le même sujet

Collioure : une dizaine de personnes blessées par une fusée de feu d'artifice

Les + Lus