La Salvetat-sur-Agout : les enfants du Secours Populaire goûtent aux joies du lac

Pour cause de coronavirus, pas de vacances à la mer pour les enfants du Secours Populaire. Mais un séjour dans l'arrière-pays, à la Salvetat-sur-Agout et le bonheur de son lac bien frais.
Une course folle d'enfants dans la montagne, avec un seul but, les eaux fraiches du lac de la Raviège, près de la Salvetat-sur-Agout. Pour ces oubliés des vacances, c'est la journée du bonheur : plage, jeux gonflables, pédalos sont à leur disposition.
 
" Ca permet à des enfants qui n'ont pas beaucoup d'argent de faire quelque chose de bien, de s'amuser au moins une fois pendant les vacances."  raconte cette jeune fille d'une douzaine d' années. 
 

Tout le monde est heureux et ça aussi, ça me rend heureuse !

Une bénéficiaire de la journée, 10 ans



Cette année, pas de grand rassemblement à la plage, le Secours Poplaire a opté pour des journées en petits groupes, pour des raisons de sécurité sanitaire. Quatre vingt personnes de la commune de Lodève ont ainsi profité du site et de ses activités. 

" On est en famille avec les enfants, on profite, on se baigne, ça change de la ville un peu. Quand on a pas de le permis et les moyens de se déplacer, ça permet de changer d'air ." témoigne cette mère de famille. 

 


Pour le Secours Populaire, c'est une vraie mission. En cette année particulière, le Secours Populaire a voulu offrir des journées d’évasion aux familles les plus démunies qui ont été les premières à subir les mesures de confinement et de distanciation sociale :
 

 Ce sont des familles qui sont en difficultés financières et qui ne peuvent pas se payer une journée comme celle-ci, avec des activités et Dieu sait qu'ils en ont besoin !  

Marie-Claude Bastide, Secours Populaire 34. 


 

Avant la Covid-19, 84 familles etaient incrites au Secours Populaire de Lodève, aujourd'hui elles sont 186.
Cela représente près de 500 personnes.

 
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société sorties et loisirs covid-19 santé