Déconfinement sportif : retour des tournois de joutes nautiques dans les canaux languedociens, mais avec précaution

Publié le Mis à jour le
Écrit par Philippe Sans .

Comme tous les sports de notre région, les joutes languedociennes ont subi les conséquences de la pandémie Covid-19 et des précautions sanitaires inhérentes. La saison estivale 2020 n’a pas démarré comme de coutume en juin dernier. Ce sera finalement le week-end prochain et en version allégée.

Ce week-end, il y aura d’abord samedi après-midi 18 juillet un tournoi d’écoles de joute à Palavas-les-Flots dans l’Hérault.

Puis le week-end d’après, commenceront les tournois juniors, seniors, poids moyens et poids lourds suivant un calendrier.

Calendrier saison joutes languedociennes été 2020

Ces tournois seront co-organisés par plusieurs sociétés de joutes, et non par une seule comme c’était traditionnellement le cas. Histoire d’assurer au maximum les choses.

Des sociétés resteront à quai

Douze sociétés vont ainsi participer avec leurs sociétaires jouteurs à cette saison raccourcie. Certaines manquent à l’appel :

Certaines sociétés ont des barques en réfection depuis le début de confinement et qui ne sont pas prêtes à cause de celui-ci. D’autres ont des difficultés financières, car des subventions ont été baissées ou suspendues.

Patrick Gregona secrétaire générale de la Ligue de Joutes Languedociennes



Les sociétés agathoises jouteront, elles, dans leurs eaux. La  Société Nautique des Jouteurs Agathois devait organiser normalement le centenaire de son traditionnel Trophée du Languedoc le premier dimanche d'août :

 

Avec le confinement et l'incertitude qui a régné pendant plusieurs mois et jusqu'à récemment, nous avons jugé plus prudent de repousser les festivités initialement prévues avec le budget adéquat à l'an prochain.

Fabrice Mur, trésorier de la SNJA



Elle rendra cependant hommage le 15 août à l’occasion d’un tournoi amical à un sociétaire décédé Albert Figueras. L'autre société locale (Pavois Agathois) a préféré se mettre en retrait cette saison n'ayant pas l’occasion de trouver une date de remplacement pour son traditionnel tournoi de mi-juin. Mais ses jouteurs participeront aux tournois programmés dans les eaux voisines.

Des barques et du matériel désinfectés

Bien évidemment, dans le contexte de précautions sanitaires toujours en vigueur, les préconisations du Ministère des Sports et de la Fédération Française de Joute et de Sauvetage nautique vont être appliquées :

 

Avant chaque tournoi les barques, les rames, le gouvernail, seront pulvérisées avec du produit anti-virus et bactéricide, tout comme les lances et pavois des jouteurs. De même si un pavois ou une lance ne tombe pas à l’eau pendant un moment. Et à bord il y aura aussi un flacon de gel hydro alcoolique.

Patrick Gregogna, secrétaire général Ligue de joutes Languedociennes



Les membres du jury seront eux espacés d’un mètre à la tribune officielle, avec port de masque éventuel. Quant au public, les règles normales préconisées devront être respectées le tout sous la responsabilité des villes. La saison pourra ainsi en partie sauvée, contrairement aux craintes d'il y a quelques semaines :

 

Des rameurs au coude à coude...

Si des mesures et précaution ont été prises concernant le matériel notamment passant de mains en mains, il est un aspect qui pose problème : le coude-à-coude des rameurs contribuant à mouvoir les barques pendant la durée des tournois. Qui peut avoisiner parfois les quatre heures.

Pas de distanciation possible. Ils sont assis deux par deux côte à côte. Et le port du masque semble difficile :

S’ils le désirent ils peuvent le porter, mais c’est compliqué sur plus de trois heures. Une commission de spécialistes, sollicités par la Fédération, a préconisé de ne pas le faire pour éviter tout risque d’étouffement.

Patrick Gregogna, secrétaire général Ligue de Joutes Languedociennes

...et inquiets

Surtout que lors du tournoi amlical de nuit du 14 juillet dernier dans les eaux de Sète, deux rameurs avaient tenté le port du masque : 

 

Au bout d'une heure et demi, un l'a posé. Il suffoquait. Et c'était de nuit. Imaginez en pleine après-midi sous la chaleur !

Eric Bonijoly, président des rameurs sétois

Les rameurs seront en tout cas moins nombreux que les autres saisons à pouvoir se relayer : seulement entre 22 et 24 au lieu des 30 à 35 habituels. A chaque tournoi, ils sont dix sur chaque barque. 

 

Certains sont vulnérables et préfèrent ne pas ramer. D'autres ont des gens vulnérables dans leur famille. D'autres craignent simplement une possible contamination.

Eric Bonijoly, président des rameurs sétois

L'homme sait de quoi il parle : à la mi-mars, ce pompier professionnel a été contaminé par le Covid-19 : 10 jours de fièvre entre 39° et 40°, hospitalisé deux fois. Aujourd'hui guréi, il ramera mais avec crainte : "Depuis, j'ai des moments de fatigue régulier. Et j'ai peur car je n'ai aucune certitude sur le fait qu'on ne puisse l'attraper qu'une fois." 



Bien évidemment, le "sommet" traditionnel de la saison, la Saint-Louis a gardé sa place dans ce calendrier revu, corrigé et adapté :

 

Les coupes de France lourd et moyen seront organisés le dimanche 16 août pour les Juniors et Seniors, et le samedi 12 septembre pour les Moyens et les Lourds.  

Et  le championnat de France toutes catégories clôturera cette drôle de saison raccourcie.













 
Les sociétés de joutes embarquées dans cette saison raccourcie
AJPC : Amicale  des Jouteurs de la Pointe Courte

AJS : Avenir des Jouteurs Sétois

APSM : Amicale des Pêcheurs Sète-Môle

JLS : Jeune Lance Sétoise

LAS : Lance Amicale Sétoise

LSS : Lance Sportive Sétoise

PO : Pavois d’Or

EJMS : Ecole de Joutes de la Marine Sétoise

EJP : Ecole de Joutes Palavasienne

JLSM : Jeune Lance Sportive Mézoise

SJF : Société des Jouteurs Frontignanais

NLM : Nouvelle Lance Mézoise

LSP : Lance Sportive Palavasienne

JLG : Jeune Lance Grauléenne
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité