Alerte à la houle en Méditerranée : série de débuts de noyades, une nageuse inanimée secourue à Sète, les pompiers de l'Hérault appellent à la prudence

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valérie Luxey

Alors que la préfecture de l'Hérault lance une alerte à la houle sur le littoral pour la journée de mercredi, une quadragénaire inanimée a été secourue ce mardi sur la plage de Sète. La nageuse a dû être héliportée vers le CHU de Montpellier. Depuis 48 heures, les sapeurs-pompiers de l'Hérault ont recensé 5 noyades dont 3 décès. Ils appellent à la prudence et au respect des consignes de sécurité sur le littoral.

La préfecture de l'Hérault lance une alerte à la houle et à la baignade dangereuse sur le littoral du département pour la journée du mercredi 22 juin entre 9 heures et minuit. Des vagues hautes de 1,60 mètre sont attendues, ainsi que des rafales de vent jusqu'à 70 kilomètres/heure. Sur les plages, les autorités conseillent de rester en zone surveillée.

Une femme de 40 ans en urgence absolue à Sète

Ce mardi, les sapeurs-pompiers du Service d'Incendie et de Secours de l'Hérault (SDIS 34) ont tenté de sauver de la noyade une quadragénaire sur la plage de la Corniche à Sète. La baigneuse a été héliportée vers le CHU de Montpellier par l'hélicoptère Dragon 34 de la Sécurité Civile.

Les 4 stades de la noyade

La victime était en stade 4, dit "d'anoxie", le plus grave de la classification établie par les professionnels du secourisme : il intervient lorsque la noyade dure depuis plusieurs minutes, que la personne n'est plus consciente et que sa respiration et son pouls sont très faibles ou absents.

C'est le dernier d'une série de 5 noyades intervenues sur le littoral héraultais ces dernières 48 heures. Trois des victimes sont décédées. La faible houle, a suffi à mettre en danger des nageurs attirés par la fraîcheur de l'eau en cette période de fortes chaleurs.

Rappel des risques et des consignes

Si bien que les sauveteurs appellent aujourd'hui à la prudence, notamment face au risque d’hydrocution lié à la différence de température. Il ne faut pas surestimer ses capacités et ne pas se baigner en cas de frisson.

Les pompiers invitent aussi le public au respect des consignes telles que le choix d'une plage surveillée pour se baigner ou encore l'importance de se renseigner sur les conditions météos locales auprès du poste de secours le plus proche.

Ne jamais rester seul

Quant aux enfants, il ne faut jamais les laisser seuls dans l’eau ou à proximité, même dans les zones surveillées. Attention aussi aux bouées et autres articles flottants, qui ne protègent pas de la noyade et peuvent être emportés par le courant et le vent.

Enfin, il faut toujours prévenir un proche avant d'aller se baigner.