Opération escargots des forains : le trafic est ralenti à l'entrée de Sète

Les forains mènent une opération escargots depuis 6h30 ce mercredi 19 mai sur l'A9 à la sortie de l'échangeur de Sète. Ils réclament une réouverture prévue dans les mêmes conditions que les activités culturelles. 

Les forains mènent une opération escargots en France notamment à l'entrée de Sète où le trafic est perturbé.
Les forains mènent une opération escargots en France notamment à l'entrée de Sète où le trafic est perturbé. © C.Metairon/FTVI

L'entrée de Sète est toujours pertubée ce midi mercredi 19 mai. Depuis 6h30, les forains mènent une opération escargots depuis l'A9, à la sortie de Sète-Poussan jusqu'au rond point de l'entrée du port de commerce. Ils réclament le droit de travailler et d'ouvrir dans les mêmes conditions que les activités culturelles. 

Stépahen Didief, secrétaire général de la fédération des forains de France

depuis 

on reste sur la touche, il faut que l'argebnt rentre

 

Nos journalistes ce matin ont pu constater l'ampleur des bouchons. Face à ce trafic ralenti, Vinci déconseille l’entrée et la sortie aux poids-lourds.

Les forains réclament une ouverture dans les mêmes conditions que les activités culturelles.
Les forains réclament une ouverture dans les mêmes conditions que les activités culturelles. © C.Metairon/FTVI

A l'initiative de la fédération des forains de France, une dizaine de blocages ont été organisés en France notamment en direction de Toulouse, d’Orléans et de Biarritz. 

Alors que les lieux culturels ainsi que les cafés ouvrent de nouveau le mercredi 19 mai comme vous pouvez le voir sur notre live, les forains réclament eux aussi une ouverture aujourd'hui. "Les activités foraines présentent l’avantage d’être en plein air et disposent déjà d’un protocole sanitaire", met en avant la fédération. 

Suite à des négociations menées avec le gouvernement dans la soirée du 18 mai, les forains ont obtenu la confirmation officielle d'ouvrir le 9 juin. Et sans pass sanitaire. Mais malgré ce compromis, les forains maintiennent leur mobilisation "afin de faire lever cette discrimination commerciale".  Ils ont décidé de saisir le Conseil d'Etat. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social trafic routier transports culture