VIDÉO. Erosion du littoral : créer une dune sous-marine grâce à un filet géant au fond de la mer, la nouvelle solution testée contre le grignotage des plages

durée de la vidéo : 00h01mn51s
La Métropole de Montpellier a mis au point un système qui ambitionne de recréer des dunes sous l'eau ©Gilles Foeller - Enrique Garibaldi

Alors que le recul inquiétant des plages du littoral Méditerranéen s'accentue, la commune de Vias dans l'Hérault expérimente en ce moment un tout nouveau système. L'idée : placer des filets qui recréent des dunes sous-marines pour stopper l'érosion côtière.

Comme ailleurs, la plage de Vias recule. À chaque tempête ou "coup de mer", elle se retrouve rapidement engloutie. La plage de Vias perd jusqu'à deux mètres par an.

Problème insoluble ?

Tenter de résorber cette problématique est au cœur des préoccupations de toutes les communes concernées, mais les tentatives passées ont souvent échoué. "On avait constitué 900 mètres de dune avec du sable acheminé. Mais comme il n'y a pas eu d'atténuation de houle, tout est parti à la mer. On a dû chercher d'autres solutions" avoue Bernard Saucerotte, premier adjoint au maire de Vias.

Alors la municipalité a pu compter sur sa collectivité, mais avant tout sur l'invention d'un particulier, qui a mis au point un filet. Celui-ci permet de laisser passer l'eau en gardant le sable, constituant une dune sous-marine qui protège la plage de la houle : "L'État n'autorise plus l'utilisation de composants solides comme la pierre et le béton pour des soucis écologiques. Ce système est juste posé sur le fond et peut-être retiré à tout moment" détaille Dominique Michon, inventeur du dispositif baptisé S-able. 

Investissement

Après Sainte-Marie-la-Mer (Pyrénées-Orientales), qui expérimentait ce dispositif en 2022, c'est donc au tour de Vias de mettre ses filets à l'eau. La mairie en a installé sur 900 mètres. L'aboutissement d’un projet piloté par l’agglomération Hérault Méditerranée, depuis trois ans déjà. "Ce projet a coûté 1.8 millions d'euros, études et travaux compris" explique Sophie Drai, directrice environnement et littoral agglomération Hérault Méditerranée.

Le projet est testé jusqu'en 2025.

Écrit avec Gilles Foeller.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité