VIDEO. Une tornade fait 2 blessés et endommage 40 maisons et toitures à Frontignan

Une trombe marine sur la Méditerranée qui s'est transformée en tornade en arrivant sur la côte a endommagé 40 maisons à Frontignan et fait 2 blessés légers. Des arbres ont été arrachés et des lignes téléphoniques coupées. Les dégâts matériels sont importants.

Sur le littoral, au large de Frontignan, à l'est de Sète, une trombe marine a été observée en mer, ce dimanche matin, en même temps que l'arrivée des orages. Elle se dirigeait vers la côte, touchant la terre en quelques minutes.

Le contraste thermique entre l'arrivée de l'air froid de l'ouest sur l'air chaud de l'Hérault, amplifié par la Méditerranée à 25°C a créé cette tornade.

40 maisons touchées par la tornade

40 maisons ont été impactées notamment dans le quartier des amandiers et le quartier de Normandie. Ce sont les toitures et les arbres qui ont fait les frais du tourbillon. Il y a aussi 2 blessés légers.

Les habitants ont été frappés par la rapidité et la violence de cet événement climatique. Il n'a duré que 3 minutes mais a fait de gros dégâts sur 2km2 et 400 mètres de front.

On a vu des objets, des tuiles, un trampoline s'envoler à 50 mètres de haut. Moi, j'ai jamais vu ça ici.

Un habitant de Frontignan.

"J'étais chez moi, j'ai entendu un énorme bruit... C'était le toit qui s'arrachait ! Tout ça en quelques secondes" explique un témoin.

durée de la vidéo : 00h00mn29s
Une trombe marine sur la Méditerranée qui s'est transformée en tornade en arrivant sur la côte a endommagé 40 maisons à Frontignan et fait 2 blessés légers. Elle a duré 3 minutes. ©Romain Criado

Le tourbillon a tout emporté sur son passage. Comme le montre cette vidéo de Romain Criado réalisée ce dimanche matin. Des piscines gonflables se sont envolées, de même qu'un trampoline, sans parler des tuiles, des antennes de télévision et satellites...

Les arbres se sont pliés, puis il y a eu la tornade, c'était impressionnant.

Une habitante de Frontignan encore sous le choc.

Désormais, c'est une course contre la montre qui s'engage pour protéger les toitures le plus vite possible, avant le retour d'un autre épisode pluvieux prévu mardi soir et mercredi.

"Notre action consiste à bâcher les toits pour éviter que les futures pluies dans 48 heures ne rentrent dans les maisons. On est là pour l'assistance à la population" François Descamps, commandant de l'opération de secours.

Des reconnaissances par drone ont été effectuées par les pompiers. 50 hommes sont mobilisés.
Des foyers sont aussi privés de téléphone fixe et d'Internet car des câbles ont été sectionnés.

7.000 éclairs en 2 heures sur le Languedoc

Côté orages, plus de 12.000 décharges ont touché l'Hérault et le Gard entre minuit et 11h ce dimanche matin, dont 7.000 éclairs enregistrés en 2 heures entre Montpellier, Lunel, la Vaunage, les Cévennes et Nîmes.

Prochain épisode pluvio-orageux, à partir de mardi après-midi et jusqu'à mercredi soir.