Trafic SNCF : retour à la normale pour les trains entre Béziers et Agde ce lundi 25 novembre

Retour à la normale pour le trafic SNCF entra Agde et Béziers ce lundi - 25/11/2019 / © FTV - N.Chatail
Retour à la normale pour le trafic SNCF entra Agde et Béziers ce lundi - 25/11/2019 / © FTV - N.Chatail

Comme prévu par la SNCF après les inondations meurtrières d'octobre, la liaison ferroviaire entre Béziers et Agde est rétablie depuis ce lundi 25 novembre au matin. La circulation a repris sur deux voies, de nombreux retards sont déjà affichés en gare de Béziers ce matin.
 

Par JM avec C.Barbet

Un soulagement pour les usagers 


Entre 10 et 25 minutes de retard affichés sur les panneaux en gare de Béziers. Pour les usagers la reprise du trafic, malgré ces retards, reste un soulagement : 

On a l'habitude de ces petits retards, et puis nous sommes vraiment contents que le trafic ait repris, ça permet de reprendre nos habitudes confie Paul, un usager qui fait Béziers Sète tous les jours depuis 8 ans. 

 


Pendant trois semaines, il a dû prendre son véhicule personnel pour faire ce trajet, une autre organisation.

Le trafic entre Béziers et Agde était interrompu depuis les intempéries du mois d'octobre qui avaient causé de nombreux dégâts sur les voies ferrés notamment. Des glissements de terrains avaient provoqué des dommages sur 12 km, mais c'est à Villeneuve-lès-Béziers que la voie a été fragilisée sur 300 mètres. Sous les rails, des brèches profondes de 5 mètres. Résultat : pendant trois semaines aucun train n’a circulé sur cette portion, impactant tout le réseau entre Nîmes et Perpignan.
 


Pour Arthur, les trois semaines ont été plus compliquées, il a enregistré beaucoup d'absences et de retards au lycée à cause de l'interruption du trafic : 
 

Je prenais le train qui me déposait à Agde et après quelqu’un venait me chercher à Agde généralement, j’ai eu des retards et des absences au lycée ce n’est pas très bien mais bon je n’avais pas le choix.
 


Une reconstruction à l'identique 

Le trafic a repris ce lundi, les agents SNCF ont travaillé 7j/7 et 24h/24 pour reconstruire ces voies endommagées en un temps record. Les deux voies ferrées ont été reconstruites à l'identique, donc susceptible d'être à nouveau emportées par les eaux en cas de nouvelle inondation importante. La question se pose alors, fallait-il reconstruire à l'identique ?
Certes, c'était la solution la plus rapide pour rétablir le trafic SNCF mais des élus pensent qu'il aurait mieux valu penser "durable".
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus