J.P Grand : Président de République solidaire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice DUBAULT

Jean-Pierre Grand, député de l'Hérault remplace Dominique de Villepin à la tête du parti RS.

Dominique de Villepin a annoncé qu'il se retirait de la présidence de son parti République solidaire (RS) pour se consacrer à "une politique de rassemblement national", lundi, jour où le parquet général a confirmé sa relaxe définitive dans l'affaire Clearstream. Il laisse sa place à son fidèle ami, Jean-Pierre Grand, maire de Castelnau-le-Lez.

Un autre député, Marc Bernier, remplace Mme Girardin au poste de secrétaire général.

Jean-Pierre Grand : sa biographie - ses mandats :

Jean-Pierre Grand est né le 18 novembre 1950 à Montpellier.

Il est un ancien collaborateur de Jacques Chaban-Delmas, qui fut son mentor en politique. En 2006, il était proche d'Alain Juppé et de Michèle Alliot-Marie.

Pour l'élection présidentielle de 2007, Jean-Pierre Grand, fidèle chiraquien et villepiniste déclaré, a affiché son soutien à une possible candidature de Dominique de Villepin, préféré par Jacques Chirac au candidat déclaré Nicolas Sarkozy. Dominique de Villepin a accordé à Jean-Pierre Grand une visite officielle le 8 décembre 2006 à Castelnau-le-Lez, commune dont il est le maire depuis 1983.

Candidat à sa réélection en tant que député UMP, pour la XIIIe législature (2007-2012) dans la 3e circonscription de l'Hérault, il est réélu avec 56,70% des suffrages au second tour face à Christine Lazerges (PS).

En décembre 2007, il est suspendu de l'UMP par Patrick Devedjian pour avoir déclaré que « c'est un devoir moral que de reconnaître l'apport culturel, économique et humain que les rapatriés ont apporté à l'Algérie», contredisant un discours de Nicolas Sarkozy prononcé la veille à Alger.

Il est l'un des sept parlementaires de l'UMP à voter non à la réforme constitutionnelle lors du Congrès de Versailles du 21 juillet 2008.

Jean-Pierre Grand est membre du collectif « Jamais sans mon département ».

Il est membre du groupe d'études sur le problème du Tibet de Assemblée nationale.

Jean-Pierre Grand est maire de Castelnau-le-Lez depuis mars 1983. Député de l'Hérault depuis 2002.

Retrouvez le blog de Jean-Pierre Grand en cliquant ==> ici Retrouvez le site internet de République solidaire en cliquant ==> ici

Dominique de Villepin et Jean-Pierre Grand - archives

Le départ de Dominique de Villepin :

"Dominique de Villepin a exprimé sa volonté de se consacrer pleinement à la définition d'une politique de rassemblement national pour faire face aux défis inédits qu'affronte la France" et il a décidé "de se placer en dehors de toute responsabilité partisane", est-il écrit dans un communiqué de sa formation RS, qu'il a lancée le 19 juin 2010.

"Ainsi s'engage une nouvelle étape pour Dominique de Villepin et République Solidaire dans la perspective des échéances de 2012", est-il ajouté dans le communiqué, alors que la question de son éventuelle candidature est toujours en suspens.

M. de Villepin a aussi demandé à la secrétaire générale de RS, l'ex-ministre chiraquienne Brigitte Girardin, "de le rejoindre pour constituer une équipe destinée à mettre en oeuvre, dans les mois à venir, une telle démarche pour notre pays".

Le départ de Mme Girardin était demandé par des cadres de RS, lancée le 19 juin 2010, écrivait Le Parisien lundi matin. "Ce n'est pas vrai", a affirmé à l'AFP un des derniers parlementaires fidèles à M. de Villepin, Jean-Pierre Grand. "Elle est contestée par trois personnes dans Paris qui ne sont dans aucune instance du parti. C'est malveillant", a-t-il ajouté.

"Dominique de Villepin la prend avec elle pour le programme", a-t-il affirmé.

M. de Villepin a demandé à Jean-Pierre Grand de devenir président de République solidaire et à un autre député, Marc Bernier, de remplacer Mme Girardin au poste de secrétaire général.

Le parquet général a annoncé lundi qu'il ne formait pas de pourvoi contre l'arrêt de la cour d'appel de Paris dans l'affaire Clearstream, rendant ainsi définitive la relaxe de Dominique de Villepin.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité