La tour de Combettes foudroyée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie MARTIN + MP

Ce symbole du quartier populaire de Decazeville a été détruit mercredi.

video title

video title

Decazeville : la tour de Combettes dynamitée

La tour de la cité de Combettes à Decazeville va disparaître du paysage. Sa destruction entraîne un dispositif de sécurité conséquent.

A 11 heures précisément, la tour de Combettes, à Decazeville, a disparu, sous l'effet des explosifs.

Dès six heures du matin, les riverains dans un périmètre de 150 mètres ont été  évacués et accueillis dans un quartier voisin. Il s'agissait de ne prendre aucun risque avec une démolition spectaculaire.

Pour les habitants, c'est tout un symbole qui a disparu dans le fracas et la poussière.

La cité de Combettes a vu le jour au début des années soixante, sous l'impulsion du maire de l'époque, Paul Ramadier. Celui-ci veut éradiquer les logements insalubres. A cette époque, à Decazeville, la tuberculose est encore un fléau, difficile à combattre dans des conditions d'habitation précaires.

L'idée d'une tour germe alors. Il s'agit d'un HLM de 12 étages et de 50 logements, dans lesquels bien des Decazevillois passeront.

Aujourd'hui, la "Tour", comme l'appellent les habitants, était bien fatiguée. Sa rénovation, un temps envisagée, était bien trop coûteuse. Elle a donc disparu, mercredi 1er août, sous le regard des anciens du quartier, sans doute un peu nostalgiques.