Languedoc-Roussillon : 229.156 demandeurs d'emploi

Les chiffres de juin 2012 sont en hausse de 1.1% par rapport à mai et de 9.7% sur 1 an (catégories A B C)

Le Languedoc-Roussillon est parmi les 5 régions de France où le chômage progresse le plus, +10.2% sur 1 an, contre +7.8% au plan national. En catégorie A, 162.495 demandeurs d'emploi sont inscrits.  Soit, 15.000 chômeurs de plus sur un an. En catégoties B et C, 66.661 chômeurs était recensés fin juin 2012.

Encore plus inquiétante que la hausse des demandeurs d'emploi, la baisse de 18% des offres d'emploi collectées par pôle emploi, sur 1 an en Languedoc-Roussillon.

 

Evolution par rapport à

mai 2012

 Languedoc-Roussillon

 + 0.9%

 Aude

 + 0.5%

 Gard

 + 1.3%

 Hérault

 + 0.5%

 Lozère

 - 3.3%

 Pyrénées-Orientales

 + 1.9%

Chiffres pôle emploi juin 2012 - catégorie A

Le nombre de demandeurs d'emploi sans activité en France métropolitaine a poursuivi sa hausse en juin pour atteindre 2,945 millions de personnes, soit 23.700 de plus qu'en mai (+0,8%), marquant un 14e mois consécutif de hausse, a annoncé mercredi le ministère du Travail.

En incluant les personnes exerçant une activité réduite, ce sont 4,395 millions de personnes qui étaient à la recherche d'un travail --un record depuis la mise en place des ces statistiques en 1991--, soit une hausse de 48.400 demandeurs d'emploi (+1,1%) en un mois, selon les chiffres de la Dares.

La "mobilisation du gouvernement est entière", "tant pour répondre à l'urgence sociale" que pour mettre en oeuvre "la feuille de route sociale" tracée lors de la grande conférence sociale, a réagi le ministère du Travail dans un communiqué.

Ces chiffres "appellent une vigilance accrue dans l'attente de la mobilisation de 80.000 contrats aidés supplémentaires au 2e semestre" et "confirment également la nécessité des renforts de moyens pour Pôle emploi" (2.000 postes en CDI) annoncés le 2 juillet, écrit le ministère.

En mai, 33.300 personnes étaient déjà venues grossir les rangs des demandeurs d'emploi sans activité, la plus forte hausse (+1,2%) depuis mai 2011, date à laquelle le nombre d'inscrits à Pôle emploi a recommencé à augmenter, sans fléchir.

Sur un an, la hausse est de 7,8%.

Outre-mer compris, 4,670 millions demandeurs d'emploi étaient recensés fin juin, avec ou sans activité, soit une hausse de 1,1% en un mois (+6,8% en un an).

La hausse est particulièrement marquée chez les demandeurs d'emploi de longue durée (plus d'un an). Ils étaient 1,684 million en juin, un record depuis qu'ils sont ainsi comptabilisés par le ministère du Travail (1996).

Parmi eux, les chiffres explosent pour ceux qui sont à la recherche d'un emploi depuis plus de trois ans, avec une hausse de 21,6% sur un an, "phénomène le plus inquiétant", selon l'économiste Mathieu Plane, qui évoque "une crise durable" avec des risques de "basculement vers la pauvreté".

Les 50 ans et plus sont toujours les plus touchés. Leur nombre a augmenté de 1,4% en juin (+15,9% sur un an) pour les demandeurs d'emploi sans aucune activité.

Pour favoriser le maintien des seniors dans l'emploi et l'embauche des jeunes en CDI, deux outils seront lancés en 2013, les "emplois d'avenir" à destination des jeunes des quartiers et le "contrat de génération", a rappelé le ministère dans son communiqué.

Concernant les motifs d'entrée sur les listes de Pôle emploi, les fins de mission d'intérim connaissent une forte hausse (+6,7% sur un mois et +10,2% sur un an).

Si les licenciements économiques n'ont connu qu'une hausse de 0,7% en juin, ils font toutefois un bond de 7,1% sur un an.

Entre juin 2011 et juin 2012, la hausse du nombre de demandeurs d'emploi sans activité dépasse les 10% dans cinq régions métropolitaines (Bretagne, Centre, Languedoc-Roussillon, Picardie et Champagne-Ardenne).

C'est en Corse que la hausse est la plus faible (+4,7%), suivie par la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (+5,1%).

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité