Porta : 3 jours de lutte pour maîtriser le feu

130 hommes continuent de surveiller les 130 hectares détruits par les flammes près de la frontière espagnole.

video title

video title

Pyrénées : Incendie à Porta

130 hectares sont partis en fumée dans les P.O . Un incendie de forêt s'est déclaré hier soir entre Porta et Latour-de-Carol. Le feu semble maîtirisé mais nécessite encore un contrôle important. 100 pompiers français et espagnols restent donc mobilisés.

Les 300 pompiers qui luttaient depuis trois jours contre un incendie qui a brûlé 130 hectares de forêt de montagne dans les Pyrénées-Orientales, près de l'Espagne et d'Andorre, sont maîtres du feu et comptent "venir à bout des derniers point chauds mardi", a indiqué un officier lundi.

Le feu, parti vendredi après-midi à un kilomètre de la frontière, entre Porta et Latour-de-Carol (Pyrénées-Orientales) a cessé de progresser samedi à la mi-journée grâce à l'intervention d'une dizaine d'avions et hélicoptères français et espagnols.

Les effectifs ont atteint un moment 300 pompiers au sol en comptant les renforts venus d'Espagne et de l'Hérault.

"On a mené un travail de longue haleine, mais on a pu libérer d'abord les Espagnols puis les pompiers de l'Hérault, nous sommes maîtres du feu et nous garderons sur place une soixantaine de pompiers des Pyrénées-Orientales jusqu'à mardi dans la journée pour le traitement des derniers points chauds", a déclaré à l'AFP le commandant Yannick Bureau, un des responsables des opérations.

Pour empêcher le feu de déborder les 130 hectares où il était "fixé" depuis samedi, les secours se sont efforcés de "noyer la lisière" depuis dimanche.

Les pompiers au sol ont eu un moment le renfort de trois équipes héliportées d'une dizaine de pompiers pour installer des lances dans des zones jusque-là inaccessibles et la sécurité civile a ouvert des pistes avec des bulldozers pour faciliter l'accès aux foyers, dans cette zone très escarpée.

Le feu a notamment ravagé des plantations de résineux effectuées après qu'un incendie similaire eut détruit 500 hectares de forêt dans la même zone en 1986.

Dimanche : 2e jour de lutte contre l'incendie :

Il faut toujours surveiller le terrain car le feu menace de reprendre sous la terre.

130 pompiers de l'Hérault, des Pyrénées Orientales et de Brignoles dans le Var sont encore déployés près de Porta ce lundi 12 septembre.

Le feu, parti à un kilomètre de la frontière, entre Porta et Latour-de-Carol (Pyrénées-Orientales) a cessé de progresser samedi à la mi-journée grâce à l'intervention d'une dizaine d'avions et hélicoptères français et espagnols.
 

Dimanche matin la priorité était donnée à l'intervention au sol dans cette zone
très escarpée d'accès difficile. Les flammes sont moins spectaculaires mais "le
feu ne peut être considéré comme maîtrisé, il y a de nombreuses fumerolles et des
reprises", a-t-on dit dimanche au Codis (centre opérationnel départemental incendie
et secours).
 

Une cinquantaine de pompiers espagnols qui avaient participé au début de la lutte
sont repartis. Les effectifs sont passés de 150 pompiers à 300 environ dimanche
matin, avec le renfort de pompiers de l'Ariège et de l'Hérault.
 

Trois équipes héliportées d'une dizaine de pompiers chacune sont intervenues pour
installer des lances dans des zones jusque-là inaccessibles; la sécurité civile
a commencé à ouvrir des pistes avec des bulldozers. "Il s'agit d'accéder partout
pour cerner tous les foyers", a-t-on précisé au Codis.
 

Les secours se montrent très prudents sur les délais nécessaires pour venir complètement
à bout du feu. "Il faudra de toute façon une surveillance de plusieurs jours, une
fois que l'incendie aura été maîtrisé", a-t-on ajouté au Codis.