INFOGRAPHIES. Covid : l'Occitanie en retard concernant l'injection de vaccin et la vaccination des 20-39 ans

Depuis le 4 janvier 2021, en Occitanie, 3,8 millions de personnes (source ARS) ont bénéficié d’une première dose de vaccin. Un chiffre qui atteint 95.9% pour les plus de 65 ans. Pourtant, l'Occitanie est bien moins vaccinée que le reste du territoire français.
Le week-end du 26 juillet 2021, 22 000 injections du vaccin contre le covid ont été effectuées au vaccinodrome de Toulouse (Haute-Garonne).
Le week-end du 26 juillet 2021, 22 000 injections du vaccin contre le covid ont été effectuées au vaccinodrome de Toulouse (Haute-Garonne). © REMY GABALDA - MaxPPP

Chaque semaine, le vaccinodrome de Toulouse (Haute-Garonne), présenté comme le plus grand d'Europe, explose les chiffres de vaccinations. Le week-end du 26 juillet, 22 000 injections du vaccin contre le covid ont ainsi été effectuées, soit près de 1.000 patients chaque heure. L'impressionnant dispositif mis en place dans deux halls de l'ancien parc des expositions toulousain s'avère être "l'arbre qui cache la forêt". 

Les récentes données publiées par l'Assurance maladie révèlent d'importantes disparités sur l'ensemble du territoire français. L'Occitanie est ainsi l'une des régions la moins vaccinée de l'hexagone.

L'Occitanie loin derrière la moyenne nationale

Selon les chiffres de l'Assurance maladie, au 25 juillet, le taux national de vaccination avec une première injection atteint les 59.3%. Celui d'une vaccination totale (deux injections) est à 49.4%. 

En Occitanie, ces taux (au 25 juillet) atteignent respectivement 58.4% de la population ayant obtenu une injection de vaccin et 48.9% pour les personnes ayant bénéficié de deux injections. Comme le montre la carte ci-dessous, le Tarn-et-Garonne est le "plus mauvais élève" avec à peine 45.6% d'habitants totalement vaccinés, suivi du Gard (46,7%) et des Hautes-Pyrénées.

"La communauté de communes des Cévennes au Mont Lozère (à cheval sur le département de la Lozère et de l'Aveyron) accuse le plus de retard, avec un écart de -32% par rapport à la moyenne nationale" rapporte également France Info. La communauté de commune Grand Sud Tarn-et-Garonne atteint, au 25 juillet, à peine 36.5% de patients totalement vaccinés. (Source Assurance maladie - carte de l'ensemble des intercommunalités d'Occitanie avec leurs taux de vaccination ici).

La classe d'âge des 20-39 ans étant celle dont les taux de vaccinations sont les plus bas, comme le souligne l'infographie ci-dessous.

Les communes les plus "pauvres" sont les moins vaccinées

Les inégalités socio-économiques pèsent sur ces chiffres comme l'indique les données de vaccination par "indice de défavorisation" de l'Assurance Maladie (l'indice est calculé pour chaque commune et prend en compte les revenus, les niveaux de diplôme ou encore les catégories socio-professionnelles de la population).

En Occitanie, le taux de vaccination des 10% des communes les plus favorisées est de 44,7%, et celui des communes les plus défavorisées est de 38.4%.

Pour Pierre Lombrail, professeur de santé publique à Sorbonne Paris-Nord, répondant à France Info "chez les catégories populaires, il y a des obstacles à chaque niveau : pour accéder aux soins, comprendre le langage médical puis utiliser ces informations pour prendre soin de sa santé. On a moins accès au personnel médical, ce qui est pourtant important pour être convaincu de l'efficacité et de la non-dangerosité de la vaccination."

Amener la vaccination aux populations défavorisées

La fracture numérique notamment dans les territoires ruraux et chez les personnes âgées peut être aussi un facteur de cette absence de vaccination. 

Cette tendance pousse les pouvoirs publics à "amener la vaccination" à ces populations souvent défavorisées. 

Après le quartier des Izards, la préfecture de la Haute-Garonne, la direction départementale de l’Agence Régionale de Santé (ARS) et la mairie de Toulouse lancent une nouvelle opération sans rendez-vous, afin de faciliter l’accès à la vaccination aux habitants du quartier Soupetard, La Gloire.
Initiatives Jeunesse, 75, rue Louis Plana à Toulouse, de 9h00 à 12h15 et de 13h15 à 16h15. Attention, pensez à vous munir d’une carte vitale et d’une pièce d’identité.

Une opération de dépistage Covid et de prise de rendez-vous pour la vaccination aura lieu vendredi 6 août de 18h à 22h et samedi 7 août de 19h à 22h, place Saint-Pierre à Toulouse.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société covid-19 cévennes nature parcs et régions naturelles social économie