Le jihadiste albigeois Thomas Barnouin, proche de Merah, arrêté en Syrie

Une vue de Raqqa en Syrie / © AFP
Une vue de Raqqa en Syrie / © AFP

L'homme âgé de 36 ans, proche des frères Merah et des frères Clain, aurait été arrêté en Syrie le 17 décembre dernier, selon les informations de TF1. 

Par Fabrice Valery

C'est un homme dont le nom a été souvent cité dans la mouvance des frères Merah, Mohamed et Abdelkader, et des frères Clain, Jean-Michel et Fabien : l'Albigeois Thomas Barnouin, parti en Syrie, a été arrêté le 17 décembre dernier selon les informations de TF1-LCI confirmée à l'AFP par une source proche du dossier. 

Il était considéré par les services de renseignement, comme l'un des cadres de l'Etat Islamique en Syrie. Le natif d'Albi était parti en Syrie en 2014. Thomas Barnouin est réputé proches des frères Clain, ces deux Toulousains, eux aussi partis en Syrie et qui ont revendiqués les attentats du 13 novembre dans un message audio pour le compte de Daesh. 

Converti à l'islam au début des années 2000, puis radicalisé, Thomas Barnouin, fils d'enseignants du Tarn, aurait été arrêté par des combattants kurdes près de la frontières irakienne. 

Il avait été condamné en 2009 en France à cinq ans de prison, dont un avec sursis, dans l'affaire de la filière dite d'Artigat,
d'acheminement de combattants jihadistes vers l'Irak. Il était alors considéré comme un animateur de la cellule d'Artigat, autour de "l'émir blanc" Olivier Corel, avec entres autres Sabri Essid, les frères Clain et les frères Merah.

En 2014, malgré les surveillances des services de sécurité français, il avait réussi à rejoindre la Syrie avec les frères Clain et Sabri Essid. 

Sur le même sujet

Occitanie : la Région investit 1 milliard dans les lycées, un record en France

Les + Lus