• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

L'aïl violet de Cadours décroche son AOC, la première pour un aïl français

Après 15 ans de dur labeur pour les producteurs, l'aïl violet de Cadours, produit entre Gers, Tarn-et-Garonne et Haute-Garonne, vient d'obtenir son appellation d'origine contrôlée, la première pour un aïl produit en France. 

Par Fabrice Valery

Pour la première fois en France, un aïl vient de décrocher son appellation d'origine contrôlée (AOC) et il s'agit de l'aïl violet de Cadours, produit sur trois départements de la région Midi-Pyrénées, le Gers (60 %), la Haute-Garonne (25 %) et le Tarn-et-Garonne (15 %). 

L'aïl violet de Cadours est donc le premier a décroché une AOC en France. Il représente environ 10 % de la production nationale d'aïl. Il a comme particularité, le choix de ses 80 producteurs adhérents au syndicat professionnel, de ne pas procéder à un traitement anti-germinatif, ce qui réduit un peu sa durée de conservation mais garantit surtout sa qualité aux consommateurs.
 / ©
/ ©
L'aïl blanc de Lomagne bénéficie lui d'un Indication Géographique Protégée (IGP) et l'aïl rose de Lautrec d'un Label Rouge.

L'obtention de cette AOC est un soulagement pour les producteurs d'aïl violet de Cadours qui avaient lancé le dossier pour cette obtention en... 1999 ! Cela permettra à l'aïl violet d'être plus visible sur le marche national, les producteurs espérant une plus-value de 20 à 30 %, dans un marché souvent dominé par les importations notamment espagnoles mais également chinoises. 

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus