L'Occitanie en manque de sang selon l'EFS

Publié le Mis à jour le

La pénurie se fait ressentir pour l'Etablissement français du sang. Une fin d'année difficile et le Covid en seraient la cause.

Les fins d'années sont souvent difficiles pour l'Etablissement français du sang (EFS) avec les fêtes de Noël et les départs en vacances.

Mais en ce début d'année le constat est encore plus édifiant : seulement 6200 poches sont disponibles alors qu'il en faudrait 11.000 pour les besoins de l'Occitanie.

La faute à la pandémie

Cette situation serait à cause de la pandémie qui n'en finit pas selon Jean-Paul Baudasse, médecin à Montpellier : "Avant on pouvait se déplacer dans les facultés, les lycées,  les entreprises. Pendant cette pandémie, ils ne nous ont plus acceptés et dans les entreprises les salariés sont souvent en télétravail donc ça fait moins de donneurs."

Et cette cinquième vague amplifie encore davantage la pénurie.
Fort heureusement certain donneurs font de la résistance. C'est le cas de Régine, une fidèle de la première heure : "Il y a certaines précautions qui sont prises et je pense qu'ici l'objectif est plus important que d'être effrayés par cette pandémie."

Le Covid compatible avec les dons

Contrairement à certaines idées reçues, il n'y a aucune contre-indication à donner son sang lorsque l'on est vacciné et même si l'injection a eu lieu le jour même.

De plus, ni le pass sanitaire ni le pass vaccinal ne sont nécessaires pour aller donner son sang.  L’EFS Occitanie recense 25 sites répartis sur 17 villes de la région Occitanie dans lesquels des dons sont organisés régulièrement.