Languedoc-Roussillon : les producteurs d'amandes ont la cote

 Fontès (34), les abeilles polinisent les 1200 amandiers du verger / © France 3 Languedoc-Roussillon
Fontès (34), les abeilles polinisent les 1200 amandiers du verger / © France 3 Languedoc-Roussillon

Ils ne connaisent pas la crise, mieux, ils ont du mal à satisfaire la demande, les producteurs d'amandes de la région bénéficient d'un contexte très favorable au niveau mondial. Dans les côteaux du Languedoc, cette culture complète avantageusement les revenus des viticulteurs et arboriculteurs.

Par Caroline Agullo


Les amandes de la région sont très demandées dans un marché mondial jusqu'alors largement dominé par les Etats-Unis

Ils ne jurent que par l'amande française, les consommateurs en sont fous. Le fruit de cet arbre des terres méditerranéennes est très prisé dans le monde entier pour son goût authentique.

A Fontès dans l'Hérault, les amandiers de Gabrielle Rouch sont en fleur. D'un entretien facile, la culture des amandes a séduit cette agricultrice depuis quelques années.
  Gabrielle Rouch:  "ici on privilégie la qualité à la quantité, alors qu'aux Etats-Unis c'est une culture de masse". Elle écoule toute sa récolte sans aucune difficulté, l'offre est insuffisante en France alors que la demande mondiale est en forte croissance.

Les arboriculteurs ont toujours eu quelques amandiers au fond du jardin mais très peu d'exploitations sont spécialisées en amandes. Aujourd'hui les vergers meurent au rythme des départs en retraite des agriculteurs.

La rareté de l'amande méditerranéenne a fait bondir les prix de 80% en dix ans

La seule coopérative française qui produit, transforme et commercialise l'amande se trouve à Garons dans le Gard.
130 tonnes d'amandes sont traitées chaque année alors que le besoin national est de 30.000 tonnes.

Le verger de Fontès dans l'hérault
Reportage Stéphane Taponier et Guy Spica


Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus