Aveyron : la commission spécialisée de l'ARS préconise la fermeture de la maternité de Decazeville

Jeudi 15 décembre, la commission spécialisée d'organisation des soins de l'ARS (agence régionale de santé) a voté majoritairement pour la fermeture de la maternité de Decazeville (Aveyron), dans laquelle une femme et son bébé ont perdu la vie en octobre dernier. 

Le personnel a déjà manifesté à plusieurs reprises.
Le personnel a déjà manifesté à plusieurs reprises. © Maxppp
Ce vote est tout sauf une surprise...

Sur les 23 membres de la commission spécialisée d'organisation des soins de l'ARS (agence régionale de santé), appelés à se prononcer sur l'avenir de l'activité gynéco-obstétrique à la maternité de l'hôpital de Decazeville, 18 ont voté pour la fermeture, 4 ont voté contre, un s'est abstenu. 

Cet avis est consultatif, la décision finale reviendra à la directrice de l'ARS.

Les nombreux défenseurs du maintien de la maternité (personnels, syndicats, élus et citoyens) prennent acte de cet avis, qui ne constitue pas pour eux une surprise. 
La mobilisation pour défendre la structure ne faiblit, bien au contraire. Mardi 13 décembre, une délégation a pu exposer ses arguments à la direction de l'ARS.
Un rendez-vous devrait être demandé très prochainement au ministère de la santé.
Enfin, une réunion publique se tient vendredi 16 décembre, à 18 heures, à Decazeville, afin d'informer plus largement la population. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société