Le département de l'Aveyron sollicité pour accueillir des migrants de la jungle de Calais

Quelques dizaines de migrants de la jungle de Calais devraient bientôt être "accueillis" dans le département de l'Aveyron. Certains élus concernés dans les villes choisies par l'Etat regrettent d'être mis devant le fait accompli.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Il y a urgence pour l'Etat de trouver des solutions d'hébergement pour quelques 9000 migrants de la jungle de Calais. Le démantèlement du camp devrait en effet débuter le 17 Octobre et de nombreuses villes un peu partout en France sont sollicitées pour héberger des familles qui ont fui leur pays.

Dans l'Aveyron, la préfecture annonce sans grande précision qu'il faut accueillir quelques dizaines de migrants. Les maires des villes concernées ont été avertis mais certains regrettent d'être mis devant le fait accompli, comme le maire de Decazeville qui estime avoir déjà "joué la solidarité" en accueillant 2 familles de migrants à la fin de l'année dernière !
Pourtant ces migrants seront hébergés dans des logements HLM vacants, les frais d'accueil seront supportés par l'Etat et une association a été mandatée aider ces familles dans leur différentes démarches.

Voir le reportage de Floréal Torralba et Luc Tazelmati