Lozère : le Base Jump, un sport à haut risque.

C’est un des sports extrêmes les plus fous qui existe! Le Base Jump consiste à sauter dans le vide depuis un objet fixe avec un parachute. Un sport à forte teneur en adrénaline qui se développe dans le secteur des Causses Aveyronnais et Lozériens où les « spots » de pleine nature sont nombreux.

Le soleil pointe à peine, mais l’effort est violent. Car il faut gravir la montagne rapidement pour arriver à temps. A l’approche du sommet, le souffle est court, mais les sourires sont sur tous les visages.

40 minutes plus tard, l’équipe arrive enfin. Les conditions sont optimales, il n’y a pas de vent car pour sauter en parachute d’une telle falaise, le moindre courant d’air peut être fatal.

Dernière étape avant le grand saut, la préparation du matériel.C’est peut-être le moment le plus difficile. Celui où malgré les sentiments qui se bousculent dans leurs têtes, les Base Jumpers doivent réaliser leurs gestes avec une précision chirurgicale.

Jérémy, une centaine de sauts à son actif, est le premier à s’élancer.Un geste habituel pour lui, qui relève de la folie pure pour le commun des mortels.

durée de la vidéo: 03 min 47
Lozère : le Base Jump, un sport à haut risque


Lewis, lui, vient spécialement de Londres pour assouvir sa passion en Aveyron. Chez lui, il est connu pour ses nombreux sauts depuis des gratte-ciels. C’est d’ailleurs de là que vient le nom de la discipline. Le BASE de Base Jump est un acronyme : Building, Antenna, Span et Earth.
 "Immeuble, antenne, pont et Terre "en Français qui sont les lieux depuis lesquels les Base Jumpers s’élancent.

En plein développement, la discipline compte seulement 10000 pratiquants dans le monde et environ 200 en France. Des adeptes pour qui les falaises des Grands Causses du sud du massif central représentent une véritable Mecque du Base Jump.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport nature sorties et loisirs insolite