• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Manifestation à Rodez des éleveurs d'ovins et de bovins

© MAXPPP
© MAXPPP

Lundi soir, une centaine d'éleveurs s'est rassemblée devant la Préfecture à Rodez. Ils subissent le contrecoup des mesures prises pour juguler la fièvre catarrhale ovine dont un cas a été décelé dans l'Allier.

Par Michel Pech

Parmi les mesures de précaution figure l'interdiction du déplacement des animaux, ovins mais aussi bovins. 
Résultats : les animaux ne peuvent plus être vendus, ils consomment le foin de l'été prochain, ils grossissent et ne pourront plus, bientôt, être vendus dans la catégorie la plus rémunératrice.
A cela s'ajoute un risque de pénurie de vaccins.

C'est tout cela que les manifestants, lundi soir, sont venus expliquer au préfet de l'Aveyron à Rodez.  
Les deux tiers de l'Aveyron sont touchés / ©
Les deux tiers de l'Aveyron sont touchés / ©
Manifestation d'éleveurs à Rodez, qui subissent les mesures de précaution après qu'un cas de fièvre catarrhale ovine a été détecté dans l'Allier

 

Sur le même sujet

Sète et les Morello : une histoire de famille

Les + Lus