Repas de fête sous surveillance

Publié le Mis à jour le
Écrit par LB avec AFP

Depuis le début du mois de décembre, le ministère de l'Agriculture a renforcé les contrôles sanitaires sur les repas de fête. Près de 4000 agents sont mobilisés en France pour s'assurer de la qualité de nos mets de réveillon. 

Nom de code : "Opération fêtes de fin d'année". Objectif : nous éviter de manger des produits frauduleux ou avariés les soirs de réveillon. Moyens déployés : 4 000 agents sur tout le territoire français.
Le ministère de l'Agriculture a décidé de renforcer les contrôles sanitaires sur les coquillages, volailles et denrées destinées aux repas de fêtes ainsi que dans les restaurants. Depuis le 2 décembre et jusqu'au 10 janvier 2014, ces contrôles mobilisent 4 000 agents sous la houlette de la Direction générale de l'Alimentation (DGAL) et des directions départementales de la répression des fraudes ( DGCCRF).et denrées  destinés aux repas de fêtes ainsi que dans les restaurants sont renforcés

Rouzane Avanissian et Dominique Cantrelle ont suivi un contrôle sanitaire dans l'Aveyron :

Une forte demande en période de fêtes

Selon le ministère de l'Agriculture, la période des fêtes de fin d'année voit augmenter la demande pour certaines catégories de produits ce qui génère des flux importants et impose de renforcer les contrôles. Etablissements de production, de transformation et de commercialisation seront donc passés à la loupe, tout comme le transport et l'entreposage des produits. Une attention particulière est demandée sur les pratiques frauduleuses de "remballe", le réétiquetage de produits dont la date de consommation est dépassée et sur l'immersion ou l'aspersion non autorisée de coquillages mis en rayon.

La fraude peut coûter cher​

Les responsables de fraude ou de manquements s'exposent à des suites administratives ou judiciaires. L'an dernier, au cours de cette même opération, 6 117 inspections ont été menées, tous secteurs confondus. Elles ont conduit à 47 fermetures administratives d'établissements dont 32 pour le seul secteur de de la restauration commerciale.  
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité