En Aveyron, Firmi dit non aux pesticides

© MaxPPP
© MaxPPP

A l'occasion de la 12ème semaine "pour les alternatives aux pesticides", gros plan sur la commune de Firmi en Aveyron qui promeut l'interdiction des produits phytosanitaires.

Par Solenn Lagha

La loi sur la transition énergétique de janvier 2017 impose aux collectivités locales de ne plus utiliser de produits phytosanitaires dans le traitement des espaces verts, des forêts ou des lieux accessibles au public.

A Firmi en Aveyron, la commune a réduit l'utilisation de pesticides depuis 2011 avant des les proscire totalement.
Le désherbage se fait désormais à la main ou à l'aide d'engins mécaniques. Un investissement de 30 000 euros pour la commune, financé à 70% par l'Agence de l'eau Adour-Garonne.

Le but de ces alternatives : protéger la biodiversité, mais surtout la santé de la population.

Une politique du "Zéro pesticide" que la collectivité aveyronnaise s'emploie à transmettre à ses administrés.


Un reportage de Floréal Torralba et Dominique Cantrelle.

La semaine des alternatives aux pesticides

Les particuliers eux aussi concernés

Comme les collectivités locales, les jardiniers amateurs ne pourront plus utiliser de produits phytosanitaires à compter du 1er janvier 2019.

Des actions comme la semaine pour les alternatives aux pesticides sont mises en place pour éduquer les particuliers à ce changement. 

Traditionnellement célébrée lors des 10 premiers jours du printemps, cette opération internationale a pour but d'informer le grand public sur les conséquences de l'usage des pesticides et de promouvoir une prise de conscience qu'une alternative reste possible.

Sur le même sujet

A Toulouse, votre sapin de noël livré à vélo

Près de chez vous

Les + Lus