Stéphane Le Foll annonce des mesures d'aides en faveur des agricuteurs touchés par les orages en Aveyron

Après l'orage, dans le secteur de Morlhon-le-Haut en Aveyron. / © Luc Tazelmati / France 3 Midi-Pyrénées
Après l'orage, dans le secteur de Morlhon-le-Haut en Aveyron. / © Luc Tazelmati / France 3 Midi-Pyrénées

Le ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll a annoncé ce mardi des aides en faveur des agriculteurs de l'Aveyron touchés par les intempéries le week-end dernier.

Par Laurence Boffet

Après les violents orages qui ont touché l'Ouest de l'Aveyron dans la nuit du samedi 27 juillet 2013, le ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll a annoncé des mesures d'aides pour les agriculteurs du secteur.
Quatre communes ont été particulièrement touchées par d'importantes chutes de grêle et de pluie et par de fortes rafales de vent : Morlhon-le-Haut, La Bastide-l'Evêque, Saint-Salvadou et Sanvensa. Les communes limitrophes ont également été touchées, dans une moindre mesure.

Un premier bilan

Le premier état des lieux dressé après les orages sur ces quatre communes recense 180 agriculteurs en activité qui pourraient avoir été affectés par l'orage. Un nombre important de bâtiments agricoles a été endommagé. Ces dommages seront pris en charge par les assurances. Les cultures de maïs et de céréales ont été en grande partie détruites, par la grêle, la pluie et le vent. Les surfaces concernées sont estimées à ce stade entre 1300 et 1600 hectares. Selon le ministère de l'écologie, "ces pertes de récolte sont assurables, en conséquence, elles ne relèvent pas du régime des calamités agricoles. Le cas échéant, les dommages seront indemnisés par les contrats d'assurance récolte". Le ministère précise par ailleurs que les agriculteurs ayant subi des pertes de fonds comme des clôtures arrachées ou des parcelles ravinées verront ces dommages pris en charge par le Fonds national de gestion des risques en agriculture (FNGRA). La procédure de calamités agricoles va également être engagée et une mission d'enquête organisée rapidement.

Des mesures d'aide

Stéphane Le Foll a décidé de deux mesures pour venir en aide aux agriculteurs sinistrés :
  • Un dégrèvement de la taxe sur le foncier non bâti pour les parcelles touchées par l'orage. Les maires des communes concernées sont inviter à formuler une demande collective, au nom de l'ensemble des contribuables concernés auprès des services fiscaux.
  • La prise en charge des cotisations sociales auprès des caisses de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) qui sont invitées à mobiliser l'enveloppe de crédits d'action sanitaire et sociale qui leur est allouée.
Le ministre de l'agriculture invite par ailleurs les établissements financiers à prendre en compte cette situation exceptionnelle et à proposer aux agriculteurs sinistrés des solutions qui leur permettent de passer ce cap difficile.


 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus