Cet article date de plus de 5 ans

Les réfugiés Syriens des Izards à Toulouse montrent leur soutien aux victimes des attentats de Paris

Des familles de réfugiés syriens, menacées d’expulsion par le bailleur social Habitat Toulouse pour l’occupation d’un immeuble désaffecté du quartier des Izards depuis mars, ont montré leur soutien aux Parisiens suite aux attentats de la nuit du 13 novembre. 
Les réfugiés syriens du quartier des Izards observent une minute de silence en hommage aux victimes des attentats de Paris.
Les réfugiés syriens du quartier des Izards observent une minute de silence en hommage aux victimes des attentats de Paris. © Agnes Casero
Après les attentats qui se sont déroulés vendredi à Paris, "Ces familles témoignent de leur tristesse et de leur solidarité aux victimes de Daesh et au delà au peuple de France dont ils respectent les valeurs universelles", souligne Maitre Agnès Casero, leur avocate et porte-parole. Ces familles syriennes ont observé une minute de silence au pied de leur immeuble des Izards. À bout de bras, une banderole. Le message est clair : "réfugiés Syriens solidaires des victimes de Paris".

Les réfugiés syriens, ont voulu manifester leur soutien. "Ils ont tenu à montrer qu'eux aussi sont touchés par ces abominations". Menacés d'expulsions de l'immeuble désaffecté du quartier des Izards dans lequel ils vivent depuis le mois de mars, ces hommes et ces femmes ont laissé de côté leurs préoccupations l'espace de quelques secondes pour transmettre un message de paix.

À l'heure où les discours anti-immigration pullulent, le symbole est fort

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentats de paris faits divers terrorisme société réfugiés