• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ligue 1 : Montpellier enfonce Guingamp et se relance

L'attaquant Andy Delort aux prises avec un Guingampais / © SYLVAIN THOMAS / AFP
L'attaquant Andy Delort aux prises avec un Guingampais / © SYLVAIN THOMAS / AFP

Montpellier, en perte de vitesse depuis trois mois, s'est relancé dans la course à l'Europe en prenant la 7e place de Ligue 1 après sa victoire(2-0) mercredi devant Guingamp, toujours relégable, en match décalé de la 30 e journée.

Par JS avec AFP

Montpellier, en perte de vitesse depuis trois mois, s'est relancé dans la course à l'Europe en prenant la 7e place de Ligue 1 après sa victoire (2-0) mercredi devant Guingamp, toujours relégable, en match décalé de la 30e journée.
Dominatrice d'un bout à l'autre, l'équipe héraultaise renoue avec la victoire à la Mosson, où elle n'avait plus gagné depuis fin janvier face à Caen (2-0), grâce à l'attaquant Andy Delort (22e), auteur de son 11e but de la saison, et à la recrue serbe Mihailo Ristic (78e).

Montpellier 7e

L'équipe de Michel Der Zakarian attise l'espoir. Elle grimpe à la 7e place aux dépens de Nice où elle se déplacera dimanche. Et, elle revient dans le sillage de Marseille (5e) et de Saint-Etienne (4e), qui comptent respectivement trois et quatre points d'avance.

Montpellier offensif

Grâce au retour de plusieurs titulaires, comme le milieu Damien Le Tallec ou le défenseur Pedro Mendes, Montpellier a affiché tout à la fois plus de solidité et d'élan offensif, malgré un manque de réalisme.
L'équipe du MHSC s'est ouverte la voie du succès à la 22e minute. Sur une merveilleuse ouverture du défenseur vétéran (41 ans) Vitorino Hilton, Delort a filé dans le dos de la défense bretonne pour gagner son duel face à Marc-Aurèle Caillard (22e).

10 ème victoire

Le gardien de l'En-Avant, Caillard, a été secondé deux fois sur sa ligne par Mehdi Merghem (25e) et Rebocho (77e) sur un tir en pivot de Gaëtan Laborde et une tête de Hilton, avant que l'international serbe Ristic, suite à un centre de Ruben Aguilar(78e), n'assure le 10e succès de Montpellier.

 "C'est bien de ne pas prendre de buts", apprécie Michel Der Zakarian l'entraîneur de Montpellier

On a fait un bon début de match comme face à Reims. On a bien utilisé le ballon. On s'est
procuré pas mal d'occasions et on a marqué. Ensuite, on s'est arrêté de jouer. On a déjoué pendant un quart d'heure, laissant trop la possibilité à Guingamp de mettre des centres et de créer du danger.
En seconde période, on a remis le pied sur le ballon pour aller de l'avant, se créer de nouvelles situations et marquer un second but, bien construit. On termine le match sans prendre de buts. C'est bien, car cela faisait un moment que cela ne nous était pas arrivé.

Trop de buts encaissés

Depuis janvier, on prend trop de buts. On doit retrouver cette solidité et faire moins d'erreurs individuelles. C'est toujours pénible d'avoir des matches reportés, des trous dans le calendrier. L'entraînement est une chose, la compétition en est une autre", conclut l'entraîneur.
 

Sur le même sujet

Interview de Vincent Zielinski sur son grand-père Jean, résistant.

Les + Lus