Le comportement étrange des vautours inquiète les fauconniers du Rocher des Aigles de Rocamadour

En 2015, malgré la présence de 16 caméras sur le site, les responsables de l'empoisonnement de 7 grands vautours n'ont pas été identifiés. / © MARC SALVET / Maxppp
En 2015, malgré la présence de 16 caméras sur le site, les responsables de l'empoisonnement de 7 grands vautours n'ont pas été identifiés. / © MARC SALVET / Maxppp

Depuis le début de l'été, des représentations perturbées par des vautours plus lents que de coutume à revenir vers les animateurs du Rocher des Aigles posent questions.  

Par Justine Saint-Sevin

Un mystère agite depuis plusieurs jours le Rocher des Aigles de la cité médiévale de Rocamadour dans le Lot. Connu et reconnu pour ses représentations de fauconneries uniques au monde avec des rapaces non entravés, les derniers spectacles ont inquiété les animateurs du site. 
 

Les rapaces seraient appâtés 


Les rapaces prennent comme à leur habitude de la hauteur, planent au loin mais ils mettent bien plus de temps que d'habitude à revenir à leur point d'attache. Les fauconniers assurent les avoir vu "descendre". Une action que les vautours n'entreprennent que pour se nourrir. Selon les membres du site, ils seraient appâtés par des gens potentiellement mal avisés. 

Et ce ne serait pas une nouveauté pour le Rocher des Aigles, déjà touché par l'empoisonnement de 7 grands vautours en 2015. Ils n'ont donc n'a pas voulu prendre de risque. L'estomac des bêtes a été purgé.

Chaque année, 90 000 visiteurs viennent assister à ce spectacle de fauconnerie du Rocher des aigles, niché au cœur du parc naturel régional des causses du Quercy.
 

 

Sur le même sujet

Montpellier : le recrutement des volontaires pour Coupe du monde féminine de football en juin 2019 débutent

Les + Lus