Eoliennes en mer Méditerranée : des flotteurs en construction dans le Lot

Publié le
Écrit par Christine Ravier .

L’entreprise Matière de Bagnac-sur-Célé dans le Lot a réalisé ce jeudi 29 septembre la première coupure d’acier pour la fabrication des flotteurs de 3 éoliennes pilotes. Elles devraient être installées au large de Gruissan en 2024.

L’entreprise Matière, spécialisée dans la construction d’ouvrages d’art, a débuté ce jeudi 29 septembre la fabrication des pièces d’acier des flotteurs des 3 éoliennes pilotes qui devraient être installées en Méditerranée, au large de Gruissan et de Leucate/Barcarès d'ici 2 ans. Ces flotteurs pèsent plus de 2600 tonnes chacun.

Cette phase du projet va mobiliser 120 ouvriers qualifiés comme des soudeurs, des opérateurs de machines, pendant plus d'un an. Une fois leur fabrication achevée, ces pièces seront acheminées sur le port de Port-La Nouvelle et assemblées.

Les flotteurs seront ensuite mis à l’eau, le mât, la nacelle et les pales de l’éolienne seront intégrées par une grue de très grande capacité installée sur la zone du quai éolien prévue à cet effet. La Région Occitanie est partie prenante du projet. À terme, les éoliennes pourront être remorquées, ancrées et mises en service au large de Gruissan.

"Alors que l’indépendance et la souveraineté énergétique de notre pays prend une importance nouvelle, cette première étape vient souligner le choix que nous avons fait en Occitanie dès 2016 de miser sur les énergies décarbonées en identifiant notamment l’éolien flottant comme un pilier de notre mix énergétique", a déclaré la présidente de la Région, Carole Delga.

Indépendance énergétique

"Elle vient aussi récompenser nos efforts pour localiser de nouvelles filières industrielles sur notre territoire, comme ici dans la Lot, avec à la clef plus d’une centaine d’emplois. L’intérêt pour notre Région et notre pays est vital : offrir aux habitants une énergie verte, bon marché, et créatrice d’emplois maritimes et industriels directs, tout en assurant notre indépendance énergétique".

Portant l’ambition de devenir la première région à énergie positive d’Europe, la Région Occitanie prévoit de diviser par deux la consommation d’énergies fossiles et de multiplier par trois la part des énergies renouvelables. Elle mise sur le développement de la filière de l’éolien en mer qui doit représenter à terme 40% des objectifs d’énergie d’origine éolienne de la "trajectoire Région à énergie positive".

Deux fermes pilotes

Deux fermes pilotes de 3 éoliennes chacune, d’une puissance totale de 60 Mégawatt, seront installées en 2023 et 2024, complétées par un premier parc éolien commercial de 250 Mégawatt à partir de 2028. Pour Vincent Labarthe, vice-président de la Région qui était présent sur le site de Blagnac-sur-Célé ce jeudi, l’objectif de la Région est de construire une véritable force de frappe capable d’accroître l’indépendance énergétique de la région, avec à terme l’installation de parcs commerciaux totalisant une puissance de 800 Mégawatt en 2030 et 3 Gigawatt en 2050.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité