Lot : le bus de la forme amène les activités physiques aux séniors des villages

Le sport c'est la santé. Au volant de son bus baptisé "je bouge pour moi" Christian Meunier l'apporte aux seniors de la campagne lotoise. Dans chaque village où il s'arrête, il leur propose une heure d'activités physiques, dans sa salle de sports itinérante. Son succès prouve qu'il y'a un besoin.
Ce bus équipé comme une salle de sports accueille les séniors des villages de la campagne lotoise.
Ce bus équipé comme une salle de sports accueille les séniors des villages de la campagne lotoise. © FTV
C'est une véritable salle de sports itinérante que Christian Meunier conduit depuis le mois de mars dernier.
Son "bus de la forme" est équipé de vélos d'appartement, de tapis de marche et de rameurs : il peut accueillir une dizaine de personnes à la fois.
Ancien éducateur sportif, frappé par le diabète, il sait combien les activités physiques sont indispensables à la santé, d'autant plus quand on avance en âge.
 

Une initiative bénévole

D'où l'idée, avec son Association Aéré-46 FAMCER, d'apporter bénévolement ce service aux séniors isolés habitant dans les villages de la campagne lotoise. Une initiative qui n'a reçu aucune subvention au départ. Pour une cotisation de 50 € par an, chaque sénior adhérent de l'association bénéficie d'une séance d'une heure de sport par semaine.
Le pouls, la tension, et l'oxymétrie de chaque participant(e) sont contrôlés, pour adapter au mieux les exercices à leur état de santé.
En quelques mois le concept a déjà séduit près de 500 personnes (de 58 à 87 ans) et le bus de la forme s'arrête désormais dans 24 communes chaque semaine.

Prendre soin de soi en groupe

Les bénéfices retirés de chaque séance ne sont pas seulement physiques : ces activités de groupe permettent de rompre l'isolement, de recréer une vie sociale, on bavarde, on rit...
Le concept connaît un succès croissant, et les médias y contribuent.Il y a quelques jours, Christian a reçu une lettre personnelle de félicitations du Président Emmanuel Macron. Peu à peu les pouvoirs publics et les organismes de santé et de cohésion sociale du département du Lot prennent conscience des avantages indéniables de son action.
Bientôt, un chauffeur et un éducateur vont venir renforcer l'équipe.
Il y a même des médecins qui prescrivent à leurs patients de se rendre au "bus de la forme".
 
Dans le Lot : le bus de la forme amène les activités physiques aux séniors des villages. ©FTV
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société sport génération senior ruralité