Lot : le meurtrier de Salviac condamné à 18 ans de réclusion

Michel Duployé, poursuivi pour l'assassinat de son beau-frère et tentative d'assassinat de sa belle-soeur en 2015, a été condamné à 18 ans de prison par la cour d'assises du Lot, à l'issue de trois jours d'audience. 
Maîtres Romain Profit et Éric Dupond-Moretti, défenseurs de Michel Duployé.
Maîtres Romain Profit et Éric Dupond-Moretti, défenseurs de Michel Duployé. © France 3 Occitanie
Vendredi 11 janvier 2019, après trois jours d'audience, la cour d'assises du Lot a condamné Michel Duployé à 18 ans de prison. La préméditation a été retenue, malgré les efforts de la défense du prévenu - en l'occurrence, maîtres Éric Dupond-Moretti et son collaborateur Romain Profit -, pour justement exclure cette intention de tuer.

Les faits remontent à 2015. Michel Duployé, un agriculteur de 67 ans, décrit comme un "homme bien" par Eric Dupond-Moretti, se rend chez son beau-frère qu'il abat de plusieurs balles de revolver. Celui-ci s'enraye, Michel Duployé frappe alors sa belle-soeur de plusieurs coups de crosse.
Il s'enfuit et est arrêté quelques jours plus tard, en Bretagne. 

Avait-il prémédité son geste ? C'est toute la question qui a pesé sur ces trois jours d'audience, la préméditation ne faisant aucun doute pour les parties civiles, quand la défense, elle, plaide le "coup de sang". La gestion des propriétés familiales pourrait être la cause de ce geste.

Le Procureur de la République de Cahors avait requis quinze ans de prison. Vendredi 11 janvier 2019, la cour d'assises du Lot a finalement condamné Michel Duployé à 18 ans de prison. Ce dernier a dix jours pour interjeter appel. 

Voir le reportage d'Eric Marlot et Jean-Pierre Jauze, de France 3 Quercy-Rouergue : 
 
Lot : le meurtrier de Salviac condamné à 18 ans de réclusion
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société