• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Saison record de production de truffes dans le Lot

Cette année plus de 8 tonnes de truffes ont déjà été vendues sur le marché de Lallbenque. / © France 3 Midi-Pyrénées
Cette année plus de 8 tonnes de truffes ont déjà été vendues sur le marché de Lallbenque. / © France 3 Midi-Pyrénées

Alors que dans le sud de la France, les trufficulteurs n'ont quasiment rien récolté cette année, dans le Lot on parle déjà de saison record. L'an passé, Lalbenque avait fermé son marché aux truffes mi-février, cette année la production est telle qu'il devrait durer jusqu'à la fin du mois. 

Par Cécile Frechinos

La saison avait commencé en grand : 50 kg de truffes pour le premier marché de Lalbenque. Un chiffre de bonne augure pour le reste de la production du cru 2017-2018. 
Depuis décembre, les marchés se sont suivis et sont rassemblés. Dans les paniers, des truffes en quantité et de qualité. Ce mardi encore plus de 20 kg de diamants noirs se sont vendus. Une quantité record pour ce qui devait être une fin de saison. 
"A l'origine ce mardi devait être le dernier marché de l'année mais il va se poursuivre une ou deux semaines. La tradition veut que tant qu'il y a au moins 5 paniers le marché se tienne ", se réjouit Alain Ambialet, président du syndicat des trufficulteurs de la région de Lalbenque. 

Du jamais vu depuis 10 ans 


A l'origine de cette production inhabituelle, des conditions climatiques idéales. En claire, pas de gel et juste ce qu'il faut de pluie et de soleil. Résultat : plus d'une tonne 8 de truffes ont garni les étales du marché cette saison. Du jamais vu depuis plus de 10 ans. 

Autre bonne nouvelle pour les trufficulteurs, mais qui l'est moins pour les acheteurs, le prix du kg de diamant noir a flambé cette année pour flirter avec les 1000 euros. " La demande mondiale explose. Les Etats-Unis, la Chine, le Japon se sont ouverts à ce marché et sont de plus en plus demandeurs", explique Frédéric Delfour négociant. 

Avis aux retardataires, il vous reste donc encore une chance de mettre la main sur le précieux champignon mais il faudra aussi mettre la main au portefeuille! 

Saison record de production de truffes dans le Lot



Sur le même sujet

Rencontre avec Marianne Aya Omac

Les + Lus