VIDÉO. "J'ai de la chance, moi je peux partager", des propriétaires louent des chambres chez eux à petit prix pour aider les plus jeunes

"Fais comme chez Toit" est un dispositif mis en place dans le département du Lot, un département rural où il n'est pas forcément évident de se loger quand on vient faire un stage ou des études. Le principe est simple : les propriétaires partagent l'espace avec les plus jeunes. Les loyers sont bas, c'est une question de solidarité entre les générations.

Ils sont comme à la maison. Étudiant infirmier à Cahors dans le Lot, Collin est venu faire un stage de deux mois à l’institut Camille Miret de Leyme (46). Le problème pour lui et d'autres, c'est de louer sur une période aussi courte, car ce type de demande rend les propriétaires frileux. Le dispositif "Fais comme chez Toit" a été imaginé pour faciliter les choses.

Pour Collin, ce dispositif a tout changé : "Ça m’enlève de l’administratif, ça m'enlève une pression, ça m'enlève plein de questions de comment je vais faire pour aller en stage. La dernière solution, c'était de prendre ma voiture tous les jours et de faire une heure et quart aller, une heure et quart retour avec des horaires de 6h30 à 14h15". 

Collin et un autre jeune saisonnier sont donc hébergés à Saint-Céré. Chacun dispose d’une chambre indépendante avec salle de bains pour un tarif très intéressant : 75 euros la semaine. Michèle, la propriétaire, participe au projet de bon cœur.

Je n'ai aucun problème à partager ma maison avec n'importe qui et donc je me suis dit pourquoi ne pas aider de temps en temps quelqu'un qui a besoin d'un mois de logement. Ça fait partie de mes valeurs, je crois au partage. Et j'ai de la chance, moi, je peux partager.

Michèle Rosière, hébergeuse

FTV

durée de la vidéo : 00h01mn41s
Reportage France 3 Cahors ©FTV

Lancée en mars 2023, par l’association Solidaires pour l'habitat, l’initiative a depuis fait des émules dans l’ensemble du département du Lot. "On sent qu'il y a une réelle demande de tout le département et tout le territoire est représenté", explique Tiphaine Robédat, animatrice pour l'association Soliha pour "Fais comme chez Toit". Depuis un an, 70 binômes hébergeurs/hébergés ont été créés dans le département. Un chiffre en constante augmentation.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité