Cet article date de plus de 5 ans

Des spéléos lotois découvrent un boyau d'accès à la rivière souterraine de Padirac

Un groupe de spéléologues lotois amateurs a dégagé un boyau et découvert début août une nouvelle entrée vers la rivière souterraine du gouffre de Padirac. Une première. 

Photo d'illsutration
Photo d'illsutration © J-François Fabriol
Le "Clan des explorateurs de cavernes" (CEC), un groupe de 9 spéléos amateurs, a commencé à explorer en janvier 2007 une cavité appelée "Perte des Ayrals", sur la commune de Miers dans le Lot.

Cette perte, où un petit ruisseau s'enfonce dans les profondeurs de la terre, a fait l'objet de nombreuses expéditions d'exploration de la part du CEC depuis 2007. Pour progresser, ils ont suivi l'eau dans le boyau, employant parfois des petites doses d'explosifs pour élargir le passage et se faufiler dans les ouvertures. Des bivouacs ont aussi été aménagés sur le parcours.

Après 8 ans d'exploration, 11,5 kms de parcours souterrain ont été cartographiés et le "Saint-Graal" a enfin été atteint le 10 août dernier : les spéléos ont atteint la rivière souterraine de Padirac. C'est la première fois que le réseau de Padirac est atteint par une entrée autre que le célèbre gouffre. Cette découverte était jusqu'alors le rêve de tous les spéléologues explorant le sous-sol lotois.

Ce nouveau parcours est progressivement sécurisé par le CEC, qui envisage d'accompagner dès l'année prochaine des spéléos curieux de le découvrir.

EN VIDEO / le reportage de Florian Rouliès et Eric Marlot :
durée de la vidéo: 02 min 14
Découverte boyau Padirac

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sorties et loisirs