Municipales 2020 : le maire de Figeac, André Méllinger réélu sans difficulté

A Figeac dans le département du Lot, le maire sortant André Méllinger(PS-Alliés) conserve son fauteuil de maire en recueillant 42,62% des voix devant le candidat LREM Pascal Renaud qui obtient 10,81% des suffrages.
André Méllinger, maire de Figeac
André Méllinger, maire de Figeac © Eric Marlot/FTV

André Méllinger a été réélu maire de Figeac sans trop de difficultés avec 42,62% des voix. Pour ce second tour des élections municipales, 4 listes se disputaient les suffrages des Figeacois. Un deuxième tour marqué par un taux de participation de 42, 81%, moins élevé qu'au premier tour. Philippe Landrein, le candidat de la liste Figeac Autrement arrive en deuxième position avec 29,37%,  Pascal Renaud( LREM) en troisième position avec10,80%

 

Le maire sortant, André Méllinger(PS-Alliés) vice-président du Conseil Départemental était en ballotage favorable au premier tour du scrutin avec 40,02% des voix, loin devant le candidat LREM, Pascal Renaud qui lui avait à peine obtenu 25%.
 

 

André Méllinger(PS-Alliés) conserve donc son fauteuil de maire. Il avait été élu en 2014 au deuxième tour avec 43,38% des suffrages et une abstention de 33,36%.

André Méllinger(PS-Alliés) est un proche de Martin Malvy qui a tenu les rênes de Figeac pendant 24 ans. Il n'a pas eu le champs libre dans cette élection comme l'avait eu Martin Malvy. Une ville de 10 000 habitants ancrée à gauche depuis des décennies et qui est fragilisée économiquement par la crise du Covid. Ratier Figeac et Figeac Aéro, les deux sous-traitants aéronautique qui emploient près de 3000 personnes sont actuellement en mode "turbulence".  

Dans le Lot le taux de participation  définitif est de 54,95% pour ce second tour, il était supérieur lors du premier tour soit 59,6%.
 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections