Prison avec sursis et armes confisquées pour l'octogénaire qui avait blessé un jeune garçon à Cahors

Immeubles du Quartier Terre-Rouge à Cahors / © Marc Salvet / MaxPPP
Immeubles du Quartier Terre-Rouge à Cahors / © Marc Salvet / MaxPPP

Jugé en comparution immédiate mercredi, l'octogénaire dans la cité Terre Rouge à Cahors, a été condamné à de la prison avec sursis et privé de ses armes. Il avait été excédé des nuisances sonores nocturnes.

Par Pascale Conte

L'octogénaire qui avait tiré lundi soir sur un garçon de 16 ans avec un fusil de chasse, excédé par du bruit en bas de son immeuble, à Cahors, a été condamné à douze mois de prison avec sursis. Jugé en comparution immédiate mercredi, le prévenu a également écopé d'une interdiction de détenir une arme pendant dix ans. Les autres armes qu'il détenait ont également été saisies.

Cet ancien militaire, qui a fait la guerre d'Algérie, a regretté son geste devant les juges et a affirmé avoir tiré en l'air, selon cette même source. Lundi soir, excédé par le tapage d'un groupe de jeunes qui faisaient du quad au pied de son immeuble situé dans la cité Terre Rouge de la ville, il avait tiré un coup de fusil de chasse dans leur direction, blessant légèrement l'un d'entre eux au bras et au visage avec du petit plomb. Le vieil homme, qui était alcoolisé au moment des faits, avait été interpellé tout de suite après et placé en garde à vue.

Sur le même sujet

Les + Lus