Faute d'argent, la liaison par autocar Florac-Alès est supprimée jusqu'en avril

Florac (Lozère) - archives / © F3 LR
Florac (Lozère) - archives / © F3 LR

C'est une suppression de ligne qui fait désordre en Lozère. La liaison Florac-Alès est suspendue pour l'hiver. Problème, c'était le seul moyen de transport en commun qui desservait la sous-préfecture de la Lozère.

Par Fabrice Dubault


C'est peut-être un record. Mais en Lozère, on s'en serait bien passé. Depuis le mois d'octobre et l'arrêt de la ligne de car vers Alès, Florac est certainement la seule sous-préfecture de France à ne disposer d'aucun transport en commun.
Une décision très mal vécue dans une ville où siègent des institutions nationales et internationales.

Si la sous-préfecture de Florac a été privée d'autocar cet hiver, c'est la faute au voisin selon Conseil Général de la Lozère.
La ligne qui part de Florac traverse deux autres communautés de communes avant d'arriver dans le Gard.
Selon le département, ces deux intercommunalités ne voulant plus participer financièrement, la ligne a été supprimée.
Du coup, pour palier ces défections, la Lozère appelle la Région Languedoc-Roussillon au secours.

En attendant, au pays de la rando, il ne fait pas bon être un piéton. Pour le prochain car Florac-Alès, il faudra patienter jusqu'au mois d'avril.

Florac (48) : suppression de la liaison par autocar vers Alès

 

Sur le même sujet

Les + Lus