Examens 2018
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

L'école de Banassac en Lozère dit “non” au harcèlement scolaire

© F3 LR
© F3 LR

L’an dernier, la petite école de Banassac, en Lozère, avait remporté le concours lancé par l'Education nationale "Non au harcèlement" grâce à une affiche imaginée par ses élèves. Cette année, elle participe de nouveau et se lance un autre défi : la réalisation de courts métrages.

Par C.C

Le scénario est simple. A l'école, Juliette se fait régulièrement harcelée par un autre élève. Un jour, Paul est témoin d'une scène où elle se fait insultée. Il va écrire une lettre aux parents de Juliette pour les prévenir.

Hedwige et Elouan sont élèves de l'école de Banassac, en Lozère. C'est eux qui incarnent les deux personnages principaux de ce court-métrage intitulé, "les Malheurs de Juliette". Il sera présenté dans le cadre du concours de l'Education nationale "Non au harcèlement". Tous les deux espèrent que leur histoire incitera "ceux qui harcèlent d'arrêter"

L'année dernière, l'établissement avait remporté le concours grâce à une affiche imaginée par les élèves. Ils espèrent renouveler l'exploit avec leur court-métrage.

L'école de Banassac, en Lozère, dit "non" au harcèlement scolaire
L’an dernier, la petite école de Banassac, en Lozère, avait remporté le concours lancé par l'Education nationale "Non au harcèlement"grâce à une affiche imaginée par ses élèves. Cette année, elle participe de nouveau et se lance un autre défi : la réalisation de courts métrages.

Deux courts-métrages

 
En parallèle, d'autres élèves préparent un court-métrage d'animation. Au total, ils ont dessiné plus de 1400 images pour deux minutes de vidéo. 

Depuis deux ans, l'école multiplie les actions de sensibilisation au harcèlement.

Pour Anne-Sophie Le Meur, enseignante et directrice de l’école, c'est une réussite. "Le climat est beaucoup plus apaisé. Cela n'enlève pas les chamailleries ni une éventualité de harcèlement. Mais les enfants s'ouvrent plus facilement et viennent plus facilement parler aux adultes", félicite t-elle.


Les résultats du concours sont attendus en février.


Sur le même sujet

Sète (34) : les Assises de la mer et la visite du ministre de l'Agriculture

Les + Lus