Lozère : colère et inquiétude des producteurs de lait face au scandale Lactalis

illustration / © FR3 Occitanie
illustration / © FR3 Occitanie

En Lozère, eux-mêmes soumis à des normes drastiques pour un lait de qualité, les éleveurs s'inquiètent des éventuelles répercussions du scandale Lactalis sur leur production.

Par RD

Le scandale Lactalis, à savoir la vente de lait infantile contaminé aux salmonelles, qui a conduit plusieurs nourrissons à l’hôpital, a fait la Une.

Alors forcément, en Lozère, l’affaire fait réagir les producteurs de lait.

D’autant qu’eux-mêmes sont soumis à de stricts contrôles, quatre fois par mois, comme l’explique Patrice Benoit, qui produit chaque année 750 000 litres de lait pour Lactalis : "Taux cellulaires, germes, matières grasses, matières protéiques, antibiotiques…"

Dans ce contexte, le sentiment qui pointe face à l’affaire du lait contaminé est celui d’une certaine injustice :

"Il y a clairement une très grosse différence entre les contrôles que font subir les entreprises de l’agroalimentaire aux agriculteurs et les contrôles qu’elles s’infligent à elles-même ou qu’on leur inflige", constate, Julien Tuffery, président des Jeunes Agriculteurs de Lozère

La colère est teintée d’inquiétude : l’affaire Lactalis impactera-t-elle le prix du lait ? La semaine dernière, FNSEA et Jeunes Agriculteurs ont rencontré Emmanuel Besnier, le PDG du groupe, qui leur aurait assuré qu’il n’y aurait pas de répercussions.

Le reportage d'Ophélie Le Piver et Yannick Le Teurnier :
Lozère : les producteurs du lait face au scandale Lactalis
Avec : Patrice Benoit, éleveur de vaches laitières ; Julien Tuffery président des Jeunes Agriculteurs de Lozère - France 3 Occitanie - Reportage : Ophélie Le Piver et Yannick Le Teurnier





Sur le même sujet

Mèze (34) : prévention et sécurité sur la lagune de Thau

Les + Lus