• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Lozère : le Mende Volley gonflé à bloc avant ses premiers pas dans le monde professionnel

Le gymnase du Piencourt a accueilli la reprise de l'entraînement de l'escouade lozérienne qui débute un nouveau chapitre de son histoire dans le monde pro. / © F3 LR
Le gymnase du Piencourt a accueilli la reprise de l'entraînement de l'escouade lozérienne qui débute un nouveau chapitre de son histoire dans le monde pro. / © F3 LR

Le Mende Volley Lozère va découvrir le monde professionnel en octobre prochain. Une première dans l'histoire du sport lozérien. Les joueurs abordent ce nouveau défi sans complexe et avec beaucoup d'ambitions.

Par Walid Kachour

Pour sa grande première, le Mende Volley Lozère ne veut pas se rater. Il s'agit du premier club sportif de l'histoire du département à évoluer dans le giron professionnel au prix d'une accession en ligue B, deuxième échelon du volley hexagonal. 

L'équipe a repris l'entraînement le 17 août pour arriver dans les meilleures dispositions techniques et physiques avant le début des hostilités.

 

 

Une montée inattendue



Il est vrai que l'histoire du club ressemble à un véritable conte de fées.  

Le Mende Volley a en effet loupé la montée pour un point , échouant à la quatrième place des play-offs du championnat élite, troisième division française.

Mais le club d'Orange a décidé de ne pas rempiler en Ligue B en raison d'énormes difficultés financières, ce qui a de fait libéré une place pour le club. 
 



Petit budget, grandes ambitions



Un scénario chanceux sur lequel compte bien capitaliser les troupes de Constant Tchouassi malgré son statut de petit poucet.

Avec 580 000 euros, le club est le plus petit budget de la ligue B. 
 

 

Depuis que je suis à Mende on fait le volley pour gagner. On s'en fout la division mais le plus important c'est de gagner affirme le co-capitaine du MVL Ali Kerboa. 




En reprenant deux semaines avant d'autres équipes de leur division, les joueurs veulent se donner le maximum de chances de se maintenir au niveau professionnel et pourquoi pas viser plus haut.

 

On verra où on se situe par rapport aux autres équipes mais l'idée au Mende Volley Lozère a toujours été la même : on joue tous les matchs pour essayer de les gagner donc on se mettra dans les meilleurs dispositions pour être performant ambitionne avec assurance le coach Constant Tchouassi



Et ce passage en professionnel n'a en rien entaché leur combativité. La formation créée en 1983 avoue même viser les play-offs pour atteindre le gratin du volley national, la ligue A.

 

 

On continue le même travail, et puis même si on n'est le plus petite équipe du championnat, on n'a pas à rougir, on n'a pas à avoir d'appréhension spéciale abonde le passeur Paul Cooper.




Avec un staff médical renforcé et l'arrivée de 5 nouveaux joueurs, le club espère se donner les moyens de ses ambitions.


Début de réponse le 13 octobre prochain, pour le ​​​​​​premier match professionnel de toute l'histoire sportive de la Lozère face à Cambrai.

Avant de recevoir Nancy et Paris, deux prétendants calibrés pour la montée en première division.


 
Lozère : reprise de l'entraînement pour le Mende Volley
Après leur montée en deuxième division fêtée comme il se doit, les joueurs de volley de Mende sont de retour au travail. Malgré leur statut de petit poucet de la ligue B, les joueurs comptent bien exister pour leur première dans le monde pro. - F3 LR  - Reportage : O.LE PIVER et H.STROBEL

Sur le même sujet

Sensibilisation à la sécurité routière à Nîmes

Les + Lus