Mont-Lozère : des déchets accumulés depuis 30 ans dans une décharge sauvage enfin évacués

L'évacuation de la décharge sauvage située au niveau du ravin de l'Uscalde a nécessité l'utilisation d'une grue. / © France 3 Languedoc-Roussillon
L'évacuation de la décharge sauvage située au niveau du ravin de l'Uscalde a nécessité l'utilisation d'une grue. / © France 3 Languedoc-Roussillon

Mairie, communauté de commune et syndicat mixte de l'eau se sont associés pour vider une décharge sauvage située au bord de l'eau, sur le Mont-Lozère, non loin des sources du Lot.
 

Par Aurélia Abdelbost

L'opération était impressionnante, des tonnes de déchets ont été évacués par blocs de 400 kg soulevés à 50m d'altitude par une grue, à cause de la pente. Dans les énormes sacs de déchets, se trouvent des carcasses de vélos, de poussettes et même des vieux sommiers. Le ravin de l'Usclade, sur le Mont-Lozère, servait de décharge sauvage depuis plus de 30 ans.
 

Risque de pollution de l'eau

Ces déchets s'étaient accumulés à moins de 2 km de la source, représentant un fort risque de pollution de l'eau. "Il était important d'intervenir pour enlever tous les déchets et notamment ce qui pouvait encore perdre des liquides et influer sur la qualité de l'eau", explique Pierre-Etienne Viguier, technicien au syndicat mixte Lot Dourdou.

Quatre bennes de 30m3 de déchets ont été évacués mais ce terrain est difficile d'accès et seuls les déchets situés en surface ont été enlevés. Les autres resteront enterrés. 

D'autres décharges sauvages sont présentes non loin de celle-ci, mais c'est le seul chantier prévu pour le moment sur la communauté de communes. "Il y en a probablement une bonne dizaine, c'est énorme. On est en train de réparer les dégâts d'habitudes qui existaient à l'époque et qui sont aujourd'hui révolues grâce au réseau de déchetteries, trois sur la communauté de communes", fait remarquer Jean De Lescure, président de la Communauté de communes Goulet-Mont-Lozère.

Le dépôt d'ordures sauvages est puni de 75 euros d'amende pour une simple poubelle et peut aller jusqu'à 75 000 euros et une peine de 2 ans de prison, s'il s'agit de déchets professionnels.
 

 

Sur le même sujet

Agression d'une enseignante à Agde : une parent d'élève gifle l'enseignante

Les + Lus