Municipales 2020 en Lozère : Saint-Sauveur-de-Ginestoux sans candidat, il n'y aura pas de premier tour

La maire sortante a décidé de ne pas se représenter. / © France 3 Languedoc-Roussillon
La maire sortante a décidé de ne pas se représenter. / © France 3 Languedoc-Roussillon

Saint-Sauveur-de-Ginestoux, en Lozère, fait partie des communes d'Occitanie à ne pas avoir de candidat pour le premier tour des élections municipales, le 15 mars.

Par Victor Lengronne

Saint-Sauveur-de-Ginestoux, 55 habitants et aucun candidat pour le premier tour des élections municipales, le 15 mars.

L'actuelle maire du village, Sonia Jullien avait bien précisé qu'elle ne ferait qu'un seul mandat. Elle n'a pas changé d'avis. "J'ai passé 6 ans à 100 % sur mon mandat d'élue et maintenant, je souhaite reprendre la main sur mon activité professionnelle et personnelle."

En l'absence de candidature, le premier tour est annulé. Reste la possibilité qu'une liste soit déposée pendant l'entre deux-tours.
 

"Un patrimoine qui se perd"


"C'est un patrimoine qui se perd. On aurait dû fusionner avec d'autres communes limitrophes. Tenir une commune de 55 habitants..." regrette un habitant de la commune.

La préfète de Lozère chargera une délégation pendant trois mois. Si aucun candidat n'est élu, la préfecture pourrait décider la fusion de la commune avec une autre. "J'espère que des administrés vont se prendre en main. Fusionner, pourquoi pas, mais quand on le choisit."

Les potentiels intéressés ont jusqu'au mardi 17 mars à 18 heures pour se faire connaître

Caudiès-de-Conflent, 18 habitants , dans les Pyrénées-Orientales, est une autre commune de nos départements à ne pas avoir de candidat pour le premier tour. 
 
 
 

Sur le même sujet

Les + Lus