Présidentielle 2022 : "allégorie de la ruralité", "vide politique" à droite, comment Jean Lassalle a réussi à talonner les plus gros candidats

Publié le Mis à jour le

Au niveau national, Jean Lassalle triple son score par rapport à l'élection présidentielle de 2017 avec ses 3,1%. Il arrive même en tête dans une petite commune des Pyrénées-Orientales et il est bien placé en Lozère. Décryptage du "phénomène Lassalle" dans cet article.

Le candidat de Résistons! arrive en tête dans une soixantaine de communes d'Occitanie. 

Le phénomène Lassalle a surtout conquis la Lozère : il dépasse la barre des 10%. Le candidat de centre droit est au pied du podium derrière Emmanuel Macron, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon.

A Florac Trois Rivières, deuxième ville de Lozère, Jean Lassalle est aussi en quatrième position avec 9,64% des voix. A seulement quelques points des 11,98% de la candidate RN.

Emmanuel Négrier, directeur du Cepel (Centre d'études politiques et sociales) de l'Université de Montpellier, éclaire sur cette percée : "Ce succès est lié d'une part à l'allégorie de la ruralité que représente Jean Lassalle. Cette logique de vote s'explique aussi par le vide politique constitué à droite."

"Lassalle président" pour les Souanyasais.es

Un village de 37 habitants du Conflent, dans les Pyrénées-Orientales, plébiscite Jean Lassalle. Sur les 29 votants, neuf se sont exprimés en faveur du candidat de la ruralité.

Guy Bobe est maire de la commune depuis 1995. En 2017, devant la difficulté du Jean Lassalle à rassembler, il avait donné son parrainage au candidat.

L'élu est sans étiquette politique, mais se coiffe d'un béret. Il confie : "Nous, les ruraux, on est attachés à des personnages réalistes qui prônent des valeurs sûres, qui fonctionnent." 

Ce vote est étonnant pour la petite commune, plutôt ancrée à gauche. Guy Bobe explique ce revirement : "Jean Lassalle parle avec ses tripes, le côté affectif, émotionnel de son discours séduit."

Guy Bobe n'a jamais rencontré le candidat de Résistons! mais cela "devrait se faire" selon l'élu.

Lassalle, candidat de la ruralité 

En Occitanie, Jean Lassalle atteint des records dans les petites communes. A Arbéost (Hautes-Pyrénées), les 85 habitants lui allouent 44,1% des suffrages devant Jean-Luc Mélenchon.

Avec Jean Lassalle, on se retrouve sur certains points dans cette société actuelle. Tout en étant des hommes de 2022, on est attachés aux valeurs de la terre.

Guy Bobe, maire de Souanyas

Son béret et son accent chantant des Pyrénées séduisent finalement les ruraux. Dans les sondages insolites réalisés en marge du premier tour de l'élection présidentielle, les Français l'avaient même choisi pour partager un barbecue. 

"Le vote Pécresse est empêché, on va voter Lassalle"

Le succès de Jean Lassalle s'expliquerait plus prosaïquement par un vide politique à droite. En Lozère, la représentante des Républicains obtient un faible score (6%) par rapport à François Fillion. L'ex-candidat LR était arrivé en tête en 2017 dans le département.

Emmanuel Négrier trouve une explication à la montée du candidat de Résistons! dans les campagnes : "Le vote territorial n'est pas à l'aise avec Macron, le vote Pécresse est empêché alors les citoyens se disent 'On va voter Lassalle, il est sympathique' et son discours sur la ruralité séduit."

Et ce discours lui a même permis de devancer Anne Hidalgo. La candidate du PS est à la traîne avec 1,8 %, soit le score de Jean Lassalle en 2017.

Pas de consigne de vote annoncée

A l'issue du scrutin dimanche soir, Jean Lassalle n'a pas donné de consigne de vote.

Il préfère jouer sur la proximité avec son électorat : "Puisque vous avez été intelligents au point de me choisir malgré tant de difficultés, je vous fais totalement confiance pour faire votre choix dans 15 jours."