Des menaces de mort contre l'avocat d'Abdelkader Merah, Eric Dupond-Moretti, et ses enfants

Maître Eric Dupond-Moretti, avocat d'Abdelkader Merah / © AFP
Maître Eric Dupond-Moretti, avocat d'Abdelkader Merah / © AFP

Ce jeudi, l'avocat du principal accusé a révélé avoir reçu des menaces de mort parce qu'il défend le frère de Mohamed Merah. 

Par Fabrice Valery

Maître Dupond-Moretti, avocat d'Abdelkader Merah, a donné connaissance ce jeudi après-midi à la Cour d'assises spéciales de Paris, qui juge depuis lundi, les complices présumés de Mohamed Merah, d'une lettre de menaces qu'il a reçu le matin même. 

Ce courrier anonyme le menace, ainsi que chacun de ses enfants, d'une balle dans la tête. Il en a lu ce court extrait à la Cour : 


Si Merah sort, tu vas manger cher... Tes deux enfants subiront la même chose que les enfants d’Ozar Hatorah, une balle dans la tête.

Calme, mais visiblement ému, Maître Eric Dupond-Moretti s'est longuement exprimé à ce sujet.

"Je connais ce phénomène de contamination qui fait que l’avocat soit regardé comme celui qu’il défend, a-t-il expliqué. Je suis particulièrement attaché à la défense d'Abdelkader Merah. Je ne suis pas islamiste Je ne défends pas une cause je défends un homme. Je ne suis pas payé par Daech, ni par les émirats du Golfe. Je n’ai pas pris un centime pour assurer sa défense. Je ne me suis jamais senti autant avocat qu’aujourd’hui.
Est-ce qu’un homme désigné comme un terroriste peut bénéficier des règles du doute, des règles du droit ? Oui" 


A l'issue de son intervention, le président de la Cour d'assises spéciales lui a apporté son soutien. "La cour s’associe évidemment à cette condamnation. Elle condamne ce type de menaces qui sont pénalement répréhensibles".

Le procès a ensuite pu reprendre son cours. Le matin même, l'avocat n'était pas présent lors de la déposition des médecins légistes qui ont détaillé les blessures mortelles des 7 victimes de Mohamed Merah. 

Sur le même sujet

L'info au bahut à Montpellier

Près de chez vous

Les + Lus