Météo : vigilance orange pour l'Aveyron, le Gard et la Lozère, un coup de mer attendu sur le littoral

Un bref épisode cévenol se confirme au nord de l'Hérault, sur le massif de l'Aigoual et en Cévennes, accompagné d'un coup de mer sur le littoral, du Rhône à la frontière espagnole. La vigilance orange est délenchée pour l'Aveyron, le Gard et la Lozère.
Soleil masqué par de gros nuages, illustration
Soleil masqué par de gros nuages, illustration © Valérie Cohen-Luxey, France 3 Occitanie

Météo France vient d'émettre un bulletin de vigilance orange en raison de l'épisode cévenol qui se confirme sur l'Aveyron, le Gard et la Lozère, notamment dans le massif de l'Aigoual et les Cévennes. Les pluies devraient concerner aussi le nord de l'Hérault. Elles débuteront dans le courant de la nuit de jeudi à vendredi.

 

 

Les précipitations devraient atteindre par endroits des cumuls de 150 millimètres, voire 180 à 250 très localement. Mais ces pluies ne devraient pas stationner longtemps, à l'image de la tempête de printemps tardive qui a commencé à traverser la France en commençant par la façade atlantique et qui va s'évacuer vers l'est toute la journée de vendredi.

 

 

Du jamais vu depuis 1981

 

Sur son fil Twitter, le prévisionniste de Météo France Gaétan Heymes précise qu'il n'y a en moyenne que 3 jours par an avec plus de 100 millimètres d'eau au Mont Aigoual. Il faut remonter à 1981 pour retrouver un tel phénomène au mois de juin :

 

 

Surcote marine et vagues dangereuses

 

Au bureau de Météo France à Montpellier, le prévisionniste Roland Mazurie confirme le caractère inhabituel de ces intempéries :

 

C'est un épisode typique de l'automne, il est assez inhabituel d'en rencontrer à cette période de l'année. Cette tempête qui arrive tardivement sur la France renforce les flux de sud sur la Méditerranée. C'est ce qui provoque ce phénomène cévenol.

 

En effet, ce sont ces masses d'air de sud-est bloquées sur les Cévennes qui vont générer les précipitations. Et provoquer une élévation du niveau de la mer de 30 à 40 centimètres, avec coup de mer et des vagues dangereuses sur tout le littoral méditerranéen du Golfe du Lion, du Rhône à la frontière espagnole. 

 

Attention à la montée des cours d'eau

 

Alix Roumagnac, de la société montpelliéraine Predict d'aide à la décision en lien avec les phénomènes météo, incite aussi à la plus grande prudence quant à la montée rapide de certains cours d'eau comme l'Orb, la Lergue et l'Hérault :

 

On est au printemps et on est en plein déconfinement : l'époque est favorable aux activités de camping et de kayak. Campeurs et sportifs en eaux vives peuvent se faire surprendre. Il faut rester sur ses gardes.

 

Predict a d'ores et déjà activé sa cellule de veille pour assister les collectivités et entreprises abonnées à ses services dans la gestion de cet épisode.

Seuls le Montpelliérain et la petite Camargue devraient être épargnés par ces intempéries. Sur Nîmes, les précipitations s'annoncent également très faibles.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo intempéries littoral cévennes montagne