Mont de Marsan : la délicieuse cape de Daniel Luque

La feria de la Madeleine à Mont-de-Marsan a commencé avec une corrida faiblarde de La Quinta et un grand numéro de Daniel Luque.
Mercredi 17 juillet, Mont de Marsan.
Un grand ciel bleu domine les arènes du Plumaçon, mais la couleur dominante est le gris.
Gris comme la robe des toros de La Quinta. Ils ont fait les beaux jours de cette feria, cette année ils déçoivent. Le triomphe de Juan Bautista  avec cet élévage (deux oreilles et la queue), c'était il y deux ans seulement. Ce mercredi, les La Quinta n'ont pas de punch et semblent se demander ce qu'on attend d'eux…
Emilio de Justo et Thomas Dufau font tout ce qu'ils peivent pour pallier ce manque de combativité. Mais ça ne marche guère. Le public fait grise mine.

Le quatrième, Vendaval, a (un peu) plus d'allant que ces congénères. Et Daniel Luque est dans son meilleur moment. Regardez-le toréer à la cape…


 
Mont-de-Marsan, 17 juillet 2019
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
signes du toro culture tauromachie