Nîmes : une école catholique va ouvrir dans une ancienne église

Publié le Mis à jour le
Écrit par Isabelle Bris
L'église du quartier de Valdegour à Nîmes va laisser sa place à une école maternelle et primaire, à la rentrée de septembre
L'église du quartier de Valdegour à Nîmes va laisser sa place à une école maternelle et primaire, à la rentrée de septembre © F3LR

Moins de fidèles dans les offices, des bâtiments coûteux en entretien, crise des vocations, l'Eglise catholique doit prendre des décisions radicales. Dans le quartier de Valdegour à Nîmes, à la rentrée de septembre prochain, une paroisse va ainsi laisser la place à une école.

Il s'agit d'un projet éducatif basé sur la mixité sociale en concertation avec les autres communautés religieuses.

L'église Saint André, située au coeur du quartier de Valdegour à Nîmes, est en pleine métamorphose . A la place de ce lieu de culte, une école maternelle et primaire va s'installer. Le père Cauvas y célébrait encore des messes en décembre dernier.

Cette bâtisse a été construite en 1982 grâce aux dons des paroissiens pour les chrétiens du quartier, qui sont de moins en moins nombreux. Elle est devenue propriété du diocèse du Gard.

Le projet de création de cette école catholique est un véritable défi. Le diocèse met en avant un projet éducatif basé sur la mixité sociale en concertation avec les autres communautés religieuses.

A terme, 120 élèves seront répartis dans 5 classes. Les inscriptions seront  possibles dès la semaine prochaine. Dans le Gard, 21 000 élèves suivent un enseignement catholique dans des établissements privés sous contrat d'association avec l'état.


durée de la vidéo: 01 min 40
Nîmes : un école dans une église

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.