Cet article date de plus de 6 ans

Nîmes Olympique : la LFP étudie le dossier des matchs truqués les 16 et 17 mars

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel examinera les 16 et 17 mars prochains le dossier des matchs présumés truqués en Ligue 2 la saison passée. Le match Caen-Nîmes du 13 mai dernier fait partie des rencontres suspectes.

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel examinera les 16 et 17 mars le dossier des matchs présumés truqués en L2 la saison passée, a indiqué ce jeudi la LFP.

Caen (aujourd'hui en L1) s'est retrouvé au coeur d'un scandale de matchs présumés truqués en fin de saison dernière en Ligue 2, sur fond de bouteilles de vin livrées par Nîmes un soir de match nul qui arrangeait tout le monde.

Un score de parité scellait l'accession de Malherbe en Ligue 1 et maintenait les Crocodiles en Ligue 2.

Fin novembre, six personnes, dont Jean-Marc Conrad, alors président du club de Nîmes et qui a démissionné depuis, Serge Kasparian, son principal actionnaire, ainsi que Jean-François Fortin, président du Stade Malherbe de Caen, ont été mises en examen pour corruption.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nîmes olympique football sport enquêtes