Occitanie : des jeunes de 18 à 26 ans vont pouvoir prendre le train gratuitement à partir d'avril

Bientôt, les jeunes de 18 à 26 ans pourront prendre le train gratuitement en Occitanie, à condition de faire un nombre minimum de voyages. Une expérimentation de la région commence avec 2000 jeunes dès le mois d'avril. Elle pourrait les concerner tous dès septembre.

Les jeunes devraient pouvoir voyager gratuitement à partir d'un certains nombres de trajets validés.
Les jeunes devraient pouvoir voyager gratuitement à partir d'un certains nombres de trajets validés. © SNCF

À partir du 1er avril, la région Occitanie lance une expérimentation : elle propose aux jeunes âgés de 18 à 26 ans de prendre gratuitement le train. 2000 jeunes vont en bénéficier jusqu'au 31 août. En septembre, tous les jeunes devraient pouvoir en profiter, à condition toutefois de valider un certain nombre de trajets par mois.

La gratuité ne sera pas effective dès le premier trajet.  Les 5 premiers allers-retours seront à moins 50 %. Les 5 suivants effectués au cours du même mois seront gratuits. Et, à partir du onzième aller-retour, la gratuité sera activée pour les cinq premiers allers-retours du mois suivant. Ce dispositif va donc bénéficier aux usagers réguliers des TER, qui valideront les trajets sur une application mobile dédiée.

"Plus je voyage, moins je paye"

"Le principe est simple, plus je voyage, plus je crédite mon compte mobilité, moins je paie jusqu'à la gratuité totale de mois en mois", précise Carole Delga, présidente PS de la région Occitanie.

La SNCF évalue le coût de cette mesure à 1,5 million d'euros par an. L'objectif de la région est d'augmenter le nombre de voyageurs d'ici 2030. Son ambition, atteindre les 100.000 voyageurs/jour. Cette augmentation permettrait de compenser la gratuité pour les jeunes.

L'avenir des jeunes... et de la planète

Cette mesure en faveur des jeunes constitue aussi pour la présidente de la région un geste fort pour lutter contre la pollution et le réchauffement climatique. "Je suis convaincue que c'est un investissement pour l'avenir du train en Occitanie, mais surtout pour l'avenir de notre planète".

"L’investissement que ça représente est sans commune mesure avec les coûts de l’accidentologie, de la pollution de l’air, des maladies qu’elle engendre ou de la perte de la biodiversité, qui se chiffrent en milliards d’euros pour notre société", poursuit Carole Delga.

La généralisation de la gratuité à tous les jeunes de 18 à 26 ans sera effectve au 1er septembre 2021, à partir du moment où ils auront atteint le 1er mois un nombre de trajet-cible. Les candidatures pour participer au panel de test seront ouvertes à compter du 22 février sur le site internet TER Sncf.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région occitanie transports économie transports en commun jeunesse société famille université éducation